Harry Potter à l’école des sorciers – J. K. Rowling 8


Harry Potter à l’école des sorciers

de J. K. Rowling

Folio Junior – 305 pages

Harry Potter est élevé par son oncle Vernon et sa tante Pétunia depuis la mort de ses parents. Les Dursley habitent un quartier tranquille de banlieue mais détestent Harry et laissent leur fils Dudley lui faire toute les misères du monde. Le jour de ses 11 ans,  Rubeus Hagrid, un géant, vient le chercher pour l’emmener à Poudlard, l’école des sorciers. Harry Potter ne sait rien de ses parents, ne connait rien au monde des sorciers.  Hagrid lui révèle alors que ses parents  étaient des sorciers et qu’ils ont été assassinés par  Voldemort, un mage noir très puissant dont personne n’ose prononcer le nom. Voldemort n’a pas réussi à tuer Harry, encore bébé. La cicatrice en forme d’éclair sur son front est le stigmate du sort jeté par Voldemort. Dans le monde des sorciers Harry est considéré comme un héros puisque Voldemort n’est jamais réapparu ensuite.

Dans ce premier tome Harry fait donc son entrée à  Poudlard et l’on suit sa première année de scolarité. Il se fait des amis, Ron et Hermione, et des ennemis, découvre le  Quidditch et parvient même à résoudre un mystère. Tous les ingrédients pour faire une bonne histoire sont réunis : de l’humour, un style léger, du suspens  tout au long du récit, des personnages attachants. J. K Rowling est très imaginative (les néologismes inventés renforcent l’univers magique de Poudlard) mais  l’intrigue est linéaire et le monde créé manque de complexité pour me séduire totalement. Ce premier tome n’est pas très épais – au sens propre comme au figuré – ça change par la suite.

Livre (re)lu dans le cadre du challenge (Re)Reading Harry Potter.

Je vous propose de lire aussi les avis des autres membres de La Team Edwige à savoir  Yueyin (qui compte au moins pour 5 non mais).

Vous pouvez lire les avis des participants chez The Bursar et Cachou.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

8 commentaires sur “Harry Potter à l’école des sorciers – J. K. Rowling

  • The Bursar

    Le manque de complexité m’a plu même si les différentes péripéties ont un côté trop jeunesse, c’est-à-dire qu’on ne sait pas trop en quoi ce comportement est logique, si ce n’est qu’il est nécessaire que les personnages vivent des aventures. Aussi, je me suis mis avoir des motifs cachés derrière les actions de Rogue et surtout le degré d’implication de Dumbledore dans celles-ci.

  • Lhisbei

    @ Jo Ann : c’est le moment oui []
    @ The Bursar : oui beaucoup de lecteurs se sont mis à chercher le sens « caché ». []
    @ Loula : oui moi aussi j’ai du mal à comprendre [heuu hum] mais j’ai du mal à comprendre un tas de phénomènes littéraires de toute façon (de Jane Austen à Twilight en passant par HP [])

  • Cachou

    Les trois premiers tomes d’HP, ça a été principalement la magie des lieux pour moi. Puis est ensuite venu le plaisir des personnages qui se complexifient et qui sortent enfin du carcan des « tout gentils » contre les « tout méchants ».
    Et tant que j’y suis, pour Jane Austen, c’est sa plume acerbe et sarcastique qui fait son succès à mes yeux, et « Twilight » plaît à des personnes frustrées qui ont besoin de vivre par procuration des histoires d’amour qu’elles ne peuvent pas vivre elles-mêmes (en tout cas dans mon cas ^_^). D’autres phénomènes littéraires à décoder? (oui, le terme est choisi exprès [la tu vois])

  • yueyin

    Bah moi je comprends qu’on aime HP même dans ces premiers tomes certes plus simples avec des héros très jeunes (en fait j’envie presque mes gamins qui ont grandi avec Harry !!!) mais bon faut dire que j’aime aussi Austen, Twilight, Tolkien, Rice et euh… Hedwige team rules !

  • Tiboux

    Je participe également au Re reading HP de 2010 / 2011. Si jamais tu souhaites voir mon avis, il est sur le blog : [URL]:url:book.me.over-blog.com/article-harry-potter-a-l-ecole-des-sorciers-56406601.html[NAME]:url:book.me.over-blog.com/article-harry-potter-a-l-ecole-des-sorciers-56406601.html[/URL]
    Bonne semaine.

  • ananas

    C’est un très beaux livres. Contrairement à toi, je trouve l’univers déjà suffisament complexe pour Harry. Si il changeait trop, il serait perdu, non ?
    Si tu veux voir mon avis, je viens de le publier sur mon blog.
    Bonne continuation !