Ils ont rejoint ma PAL (19)

On ne va pas chipoter, c’est un mois catastrophique. La PAL a enflé telle la grenouille qui voulait se faire plus grosse que le boeuf. Voici donc les entrées en PAL de mars :

Des nouvelles numériques : « Le Continent perdu », une nouvelle de Greg Egan (Bélial), « Poissons rouges », nouvelle de Eric Holstein (ActuSF) et ce même si je n’ai pas encore lu les nouvelles téléchargées le mois passé.

Un roman numérique (parce qu’il fait 502 pages en grand format et que je n’avais pas envie de me tuer les poignets). Par contre, je le trouve cher payé et j’ai encore été obligée de faire sauter les DRM pour le mettre sur la liseuse… Brut de Dalibor Frioux. Celui-là est lu, faut juste que je me motive pour rédiger la chronique (entrée/sortie de PAL rapide…)

(Clic)

Un autre roman numérique parce que c’est une uchronie (bon je ne vais pas tarder à devoir rebaptiser ce blog…) : Les hordes de Jagathon d’Alain le Bussy.

(Clic)

Du côté des livres en « dur » c’est-à-dire en papier, j’en ai reçu une belle palette : il me restait un bon d’achat Amazon et une carte cadeaux de Noël à dépenser. Se sont ajoutées des tentations induites par certains (que je dénoncerai bien entendu plus bas) et une proposition d’un éditeur que je ne pouvais pas refuser.

Voici donc Tempest, les ennemis du temps de Julie Cross et la nouvelle traduction du Maître du Haut-Château de Philip K. Dick sous une couverture qui déchire chez J’ai Lu (je veux voir si la nouvelle traduction me permet de mieux apprécier ce roman). Des uchronies encore … (et non je ne prépare pas un Winter Time Travel estival, cet l’été ce sera encore un challenge de M. Lhisbei).

(Clic)

Skin Trade de George R.R. Martin fait une entrée à cause d’une LC avec Nick, Tigger Lilly et Cachou (en même temps si Nick ne m’avait pas poussé il n’aurait même pas intégré ma PAL donc tout est de sa faute – même s’il pourra en faire partager la responsabilité à Gromovar). Il sera lu pour le 2 avril (c’est aussi une entrée-sortie rapide dans la PAL).

(Clic)

Matricia de Charlotte Bousquet, qui intégre ma PAL spécial Imaginales (objectif le lire avant fin mai), et Tancrède, Une uchronie de Ugo Bellagamba et son bandeau bleu multi-prix. Tancrède j’attendais sa sortie en poche pour l’acquérir et le lire.

(Clic)

Par curiosité, et pour leurs titres délirants et leur couvertures improbables, deux recueils de nouvelles : Comme un automate dément reprogrammé à la mi-temps de Laurent Queyssi et Nouvelles à ne pas y croire de Fabien Maréchal.

(Clic)
       

Sont arrivés en fin de mois, deux Thomas Day. Une uchronie inédite directement en poche, Du sel sous les paupières, et Women in chains, un recueil de nouvelles sur les violences faites aux femmes(et lisible peut importe votre genre ou votre orientation sexuelle …) (précommandé chez ActuSF et qui sortira en avril)

(Clic)

Mais aussi, un comic book, Hell West, Frontier Force et, merci de ne pas vous moquer même si j’assume, une uchronie personnelle de Marc Levy (qui sera chroniquée bien entendu) Si c’était à refaire :

(Clic)
  

Et enfin, Forteresse et Heptagone de Georges Panchard, auteur suisse qui m’est totalement inconnu (mais qui est Gromovar approved aussi). Une lecture commune d’Heptagone est prévue pour les environs du 15 avril sur Planète SF.

(Clic)

Beaucoup d’entrées en mars donc, beaucoup trop. Et le programme des sorties du mois d’avril ne va pas arranger l’état général de la PAL.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

8 commentaires sur “Ils ont rejoint ma PAL (19)”