Prix Elbakin 2013 – Les nominés

Le site Elbakin.net a dévoilé les nominés pour la quatrième édition de son Prix. Le choix des quatre catégories a été conservé tout comme les deux jurys Adulte et Jeunesse et leur composition respective. La catégorie Jeunesse englobe le Young Adult.

Meilleur roman fantasy français :

  • Le Chemin des Dieux, de Jean-Philippe Depotte , éditions Denoël, collection Lunes d’Encre.
  • Le Chevalier, de Pierre Pevel, éditions Bragelonne.
  • Le Sang des 7 rois, de Régis Goddyn, éditions L’Atalante, collection La Dentelle du Cygne.
  • Martyrs, d’Oliver Peru, éditions J’ai Lu
  • Porcelaine, de Estelle Faye, éditions Moutons électriques, collection Bibliothèque voltaïque.

Meilleur roman fantasy français Jeunesse :

  • Les Lumières de Haven, de Pauline Bock, éditions Scrinéo Jeunesse
  • La fille sortilège, de Marie Pavlenko, éditions Le Pré aux Clercs, collection Pandore.
  • Magies Secrètes, de Hervé Jubert, éditions Le Pré aux Clercs, collection Pandore.
  • Nina Volkovitch, de Carole Trébord, éditions Gulf Stream.
  • 49 jours, de Fabrice Colin, éditions Michel Lafon

Meilleur roman fantasy traduit :

  • Alif l’Invisible, de G. Willow Wilson, éditions Buchet Chastel (traduction : Florence Berthon).
  • Le Dernier Loup Garou, de Glen Duncan, éditions Denoël, collection Lunes d’Encre (traduction : Michelle Charrier).
  • La Peur du Sage (1 et 2), de Patrick Rothfuss, éditions Bragelonne (traduction : Colette Carrière).
  • Malédiction, de Larry Correia, éditions L’Atalante, collection La Dentelle du Cygne (traduction : Marie Surgers).
  • Servir froid, de Joe Abercrombie, éditions Bragelonne (traduction : Juliette Parichet).

Meilleur roman fantasy traduit Jeunesse :

  • Grisha, de Leigh Bardugo, éditions Castelmore (traduction : Nenad Savic).
  • Les Chroniques de Wildwood, de Colin Meloy, éditions Michel Lafon(traduction : Jean-Noël Chatain).
  • La fille dragon, de Licia Troisi, éditions Pocket Jeunesse (traduction : Nathalie Nédélec-Courtès).
  • La Pâtisserie Bliss, de Kathryn Littlewood, éditions Pocket Jeunesse (traduction : Juliette Lê).
  • Sous le signe du scorpion, de Maggie Stiefvater, éditions Hachette, collection Black Moon (traduction : Camille Croqueloup).

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. Mathieu dit :

    Très interessant, ça me rappelle un bouquin que j’ai lu récemment, « Châtelet-Les Halles » d’Alex Gaspard. Un petit chef-d’oeuvre à mon goût. Il brosse un tableau à la fois romanesque et hyper-réaliste de la société parisienne d’aujourd’hui. Les scénarios sont très bien ficelés, avec des références historiques et culturelles fidèles. Un peu philosophique parfois. Chaque histoire est un univers. Une vraie plume. Y’a quelques extraits sur http://gaspardmetskaia.blogspot.com
    Si vous avez d’autres bons bouquins récent à me conseiller, idéalment sur Kindle ou Kobo, je suis preneur Mathieu

  2. Lhisbei dit :

    @Mathieu : on s’éloigne quand même beaucoup des territoires de la fantasy..

  3. Tigger Lilly dit :

    O_O Pardon mais le commentaire WTF m’a rendue perplexe ***auto-promo***
    Sinon je n’ai rien lu du tout de cette liste…

  4. Xapur dit :

    Le spam c’est le mal !
    Sinon je n’ai lu que « Martyrs », il me reste du boulot !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.