Les noces funèbres – Tim Burton et Mike Johnson 5


Les noces funèbres

Titre original : Corpse Bride

Réalisation par Tim Burton et Mike Johnson

Avec les voix de Johnny Depp, Helena Bonham Carter, Emily Watson, Tracey Ullman, Paul Whitehouse, Joanna Lumley, Albert Finney, Richard E. Grant et Christopher Lee en V.O.

Au XIXe siècle, dans un petit village d’Europe de l’est…

Nell et William Van Dort sont un couple de parvenus. Leur fortune vient d’une conserverie de poissons. Ils ne rêvent que d’une chose : appartenir à la haute société, ce que leur manque de finesse et leur trop récente richesse ne leur permettent pas. Ils ont un fils, timide et rêveur, Victor. Maudeline et Finnis Everglot sont les éminents descendants du Duc d’Everglot mais ils ont aussi leur trésorerie à sec. Ils ont une fille, charmante et délicate, Victoria. Voilà que les deux familles décident d’unir leurs enfants, l’une pour remplir ses caisses et l’autre pour accéder enfin au monde très fermé de l’aristocratie locale. Lors de la répétition du mariage Victor, très gauche, se fait renvoyer par le très austère pasteur. Dépité il fuit et se retrouve en forêt a rejouer la scène des épousailles. Glissant l’alliance à ce qu’il pense être une branche d’arbre il épouse le cadavre d’une jeune mariée en robe blanche et traîne de tulle. Il se retrouve donc au Royaume des Morts mais ne peut oublier Victoria qui l’attend…

Sur le même principe que L’étrange Noël de Mister Jack, Tim Burton nous régale d’un conte morbide sur l’amour. Les marionnettes sont très réussies et celle de la mariée morte est d’une parfaite beauté abîmée. La vie au royaume des morts est beaucoup moins triste que la vie réelle : les couleurs sont plus vives, les morts chantent et s’éclatent dans des bars pendant que les vivants s’ennuient et se morfondent dans la grisaille puritaine du dessus. La musique est prohibée ou presque, les traits sont tirés, les sourires inexistants. Une légende russe, un réalisateur excentrique et la normalité prend des allures de monstruosité et l’au-delà devient un paradis. De quoi démystifier la Mort.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 commentaires sur “Les noces funèbres – Tim Burton et Mike Johnson