Imaginales 2008 tome 1 2


Premier des billets consacrés aux trois jours passés sur les Imaginales. Je vous préviens de suite que j’ai deux tonnes de photos à vous montrer… (d’ailleurs pour les voir en grand il suffit de cliquer dessus)

Les Imaginales c’est quoi d’abord ? C’est un salon du livre et de l’illustration dédié aux littératures de l’imaginaire : fantasy, roman historique, fantastique, anticipation, contes et légendes…

Pendant 4 jours les visiteurs peuvent rencontrer des dizaines d’écrivains et d’artistes de façon plus ou moins formelle. l’accent est mis sur la disponibilité des auteurs et sur la convivialité. Force est de constater que la convivialité est au rendez-vous… en témoigne la banane qu’arbore tout le temps Pierre Bottero, auteur jeunesse (La quête d’Ewilan). Il ne manque d’ailleurs ni de charme ni d’humour. Cliquez sur les photos pour les voir en grand.

C’est tellement convivial qu’il faut parfois chercher les auteurs qui ne restent pas statiques derrière leur table de dédicace. Ils vont boire un coup à la buvette, fumer une clope dehors et parfois il faudrait presque leur courir après. Plus sérieusement ils participent aussi à des conférence débat à l’espace cours ou à des cafés littéraires au Magic Mirror.

Le Magic Mirror – psychédélique non ?

Un café littéraire au Magic Mirror sur le thème « ça vous vient comment des idées pareilles? ». C’est la question posée par Jacques Baudou à Jean Claude Dunyach, Mélanie Fazi et Nathalie Legendre (de gauche à droite). Ils y ont tous répondu de manière très différente d’ailleurs. Il n’y a pas deux écrivains qui se ressemblent on dirait.

En parallèle des auteurs on trouve aussi des éditeurs, des associations et des illustrateurs.

L’association Présences d’Esprits représentée sur son stand par son Président himself (Yohan Vasse).

L’association Art&Fact était présente et 5 artistes membres ont réalisé une fresque grand format (4m x 1,80m) tout au long des 4 jours du festival. Comme je suis partie le samedi je n’ai pas vu la fresque achevée. Mais elle était déja prometteuse. La preuve en image.

Une des artistes était Krystal Camprubi et la voici au travail :

Le festival c’est aussi des contes …

Ici Dulcinéa par la compagnie du Lysandore

… et des petits déjeuners et des déjeuners avec des auteurs mais là pas de photo par respect pour les convives.

Mais le premier jour des Imaginales était aussi un jour de contestation et de manifestations (22 mai 2008 : grèves pour la défense du service public). Les manifestants ont défilé au pied de l’hotel et dans la ville.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires sur “Imaginales 2008 tome 1

  • ciedulysandore

    dulcinéa
    Bonjour à toi!
    Nous sommes arnaud et mélodie de la cie du lysandore. ( c’est nous sur la photo!!!!)
    Cette photo de dulcinéa nous plait beaucoup. Peux -t-on la poster sur notre blog?
    Nous recherchons le plus de traces possibles de notre passage à epinal, car nous cherchons à jouer le plus possible dans des festivals littéraires sur l’imaginaire. Nous adorons l’ambiance.
    Si tu en as d’autres , peux tu nous en donner?
    Merci à toi
    et vive la fantaisie et la science fiction.
    Mélodie et arnaud
    http://www.myspace.com/ciedulysandore
    veillardmelodie@yahoo.fr