Moréa T1, Le sang des anges – Labrosse et Arleston 3


Moréa
T1 – Le sang des anges

de Labrosse et Arleston

Soleil – 48 pages

Présentation de l’éditeur
Cuba, capitale des nouveaux empires économiques, année 2082. La belle Moréa Doloniac est employée d’une des plus grosses compagnies méta-nationales de la planète, la DWC. Elle n’est qu’une vague arrière-petite nièce du fondateur de la boîte, Nathan Doloniac.
Pourtant, elle manque d’être tuée lorsque des commandos exécutent, partout sur la planète, les membres de la famille Doloniac. Et, seule survivante, elle se retrouve à la tête d’une des principales puissances économiques de cette fin du XXI° siècle…Pourtant, et elle le sait, l’attentat qui la visait l’a réellement tuée.
Elle est morte. Et toujours en vie.
Elle est le jouet de deux factions qui manipulent l’humanité depuis des siècles, les Anges et les Dragons, et qui possèdent des pouvoirs au-delà
de ce que l’homme n’a jamais pu imaginer…
Un nouveau grand thriller fantastique servi par un dessin d’une rare élégance : on n’a pas fini de parler de Moréa… ni de tomber amoureux d’elle !

Mon avis
Dans un monde futuriste mais très réaliste, Moréa, une belle et sympathique jeune femme se retrouve à la tête d’un empire industriel et financier. Comme si cela ne suffisait pas elle découvre qu’elle est immortelle et que 2 clans d’immortels (les Anges et les Dragons) s’affrontent pour diriger le monde. Bon d’accord cela n’est pas très original comme scénario mais c’est efficace. L’histoire démarre sur les chapeaux de roues et ne perd pas son rythme en cours de route.  Le dessin bien que classique est très réussi (même s’il fait la part belle aux maillots de bain et minishort à la Lara Croft). Les dialogues font mouche. Les rebondissements sont nombreux et l’on suit avec beaucoup de plaisir les premières aventures de Moréa.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 commentaires sur “Moréa T1, Le sang des anges – Labrosse et Arleston