Alzabane, l’oiseau de la Lune – Jean-Sébastien Blanck et Fernando Falcone 1


Alzabane, l’oiseau de la lune

de Jean-Sébastien Blanck et Fernando Falcone

Alzabane Editions – 48 pages

C’est l’illustration de la couverture qui m’a poussée à mettre ce livre dans ma sélection Masse critique de Babelio. Bleu nuit et argent, deux coloris qui se marient bien et ont aimanté mon regard. Ce libre illustré, à destination des enfants à partir de 8 ans, narre une genèse alternative de la Terre sous la forme d’un conte fantastique. A l’origine, quand la Terre n’était qu’une boule de gaz, elle abritait tout de même des oiseaux, bien  différents de ceux que nous connaissont aujourd’hui. Parmi ces oiseaux Alzabane va connaître un destin extraordinaire pour devenir l’oiseau de la lune.

Ce livre a émerveillé l’adulte que je suis. Les illustrations sont magnifiques et la maquette du livre les met particulièrement bien en valeur. Un seul petit bémol : elles manquent parfois de contraste (le bleu « nuit » est parfois très sombre) ce qui nuit aux détails. L’illustrateur n’est pas en cause. On a juste l’impression que le papier mat (d’une texture agréable) a bu la lumière. Le texte en lui même est riche, poétique et imagé. Dense et teinté de philosophie, il peut être lu à plusieurs niveaux. Sa compréhension par les plus jeunes nécessitera peut être l’accompagnement d’un adulte. Le voyage initiatique d’Alzabane enchante le lecteur et lui offre une merveilleuse balade dans l’espace et le temps. Alzabane, l’oiseau de la lune ravira l’enfant qui sommeille en vous ou à côté de vous.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire sur “Alzabane, l’oiseau de la Lune – Jean-Sébastien Blanck et Fernando Falcone