Diables et vampires – Sophie Lefay, Maguy Ly et Nicole Masson 3


Diables et vampires

De Sophie Lefay, Maguy Ly et Nicole Masson

Au Chêne, éditeur – 240 pages

Voici un délicieux petit livre dévoré pendant le Read-A-Thon. La photo ci-contre ne lui rend pas justice. Sur la forme il s’agit d’un petit format (un peu plus petit qu’un livre de poche) à la mode du 18eme siècle : la couverture rouge profond, ornée d’une illustration en médaillon et au lettrage couleur or, le dos orné de fioritures dans le même ton, la police utilisée sur la 4eme de couverture et la tranche dorée nous donne un air d’incunable à ce petit précis sur les diables et vampires. La maquette intérieure, les illustrations qui ressemblent à des gravures, en noir et blanc, la police de caractère utilisée renforcent encore cette impression. Sur la forme l’objet atteint son but : nous propulser dans le 18eme siècle.

Sur le fond, cet essai compile des extraits de divers textes référentiels de l’époque pour nous brosser un portrait des diables, vampires, succubes et autres étrangetés mâtinées de surnaturel ou de magie, tels qu’ils étaient perçus au siècle des Lumières. Les sources sont nombreuses : l’Encyclopédie, Le dictionnaire infernal, Le traité sur les apparitions des esprits et sur les vampires, Le comte de Gabalis, Histoire des diables de Loudun, Le diable amoureux … L’église y croit et les morceaux choisis montrent que les exorcismes se pratiquent sérieusement. Les encyclopédistes raisonnent ou raillent (voir d’ailleurs cette citation de Voltaire). Les extraits sérieux cotoient les anecdotes insolites comme par exemple une entrée sur la formule « Abracadabra ». De nombreux thèmes sont abordés sans toutefois être approfondis. Cela peut sembler manquer de fond mais les extraits sont suffisamment bien choisis pour toujours provoquer une réaction chez le lecteur : intérêt, curiosité ou amusement.

Un extrait
« On a déjà dit que plus de cent mille prétendus sorciers ont été executés à mort en Europe. La seule philosophie a guéri enfin les hommes de cette abominable chimère, et a enseigné aux juges qu’il ne faut pas brûler les imbéciles. » Voltaire, Questions sur l’Enclyclopédie


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 commentaires sur “Diables et vampires – Sophie Lefay, Maguy Ly et Nicole Masson