Imaginales 2010 – chapitre deux 6


Après un prologue aviné et un premier chapitre consacré aux dédicaces, voici une salve de photos des conférences et des cafés littéraires. Sur les quatre jours de festival il y avait plus de 80 conférences sur trois sites différents : dans deux chapiteaux Magic Mirror à l’ambiance différente et dans l’Espace Cours. Difficile parfois de choisir…

Pour nous (re)mettre dans l’ambiance voici quelques photos du Magic Mirror « historique ». Elles sont faites sans flash, à la lumière naturelle pour vous donner un aperçu le plus fidèle possible de l’atmosphère baroque.


ambiance magic mirror 1Diaporama

Toutes les conférences auxquelles nous avons assisté se sont révélées intéressantes et intelligentes. Certains modérateurs, chargés d’animer le débat, se sont montrés d’une efficacité redoutable et ont réussi à élever encore le niveau et la qualité des débats. Pour ne pas les citer je pense à Stéphanie Nicot, Christophe de Jerphanion, Sylvie Miller, Emmanuel Beiramar et Jérôme Vincent (j’n oublie certainement). Merci à eux.

Je ne vais pas faire une présentation chronologique des photos et des conférences (en fait dans mon beau dossier Épinal 2010 j’ai mélangé les photos … shame on me). Donc ne vous étonnez pas de faire des retours dans le passé 😉

Voici donc les premières photos, datées du jeudi 27 à 18h pour la conférence Terminus : le futur… Au-delà de cette limite, votre ticket n’est plus valable ! Ce café littéraire, modéré par Stéphanie Nicot, réunissait Alain Grousset (écrivain et éditeur), Pierre Bordage (écrivain) et Juan Miguel Aguilera (et c’est Sylvie Miller qui assurait la traduction – avec brio). Maïa Mazaurette, prévue n’a pu arriver à temps (grève des transports). Vous avez la possibilité d’écouter cette conférence grâce à ActuSf : Terminus le futur…


terminus le futurDiaporama

Nous continuons avec quelques photos prises le vendredi 28 lors d’une conférence où Sylvie Miller cuisinait (gentiment) Carole Ecoffet sur le thème Science et science fiction : le regard d’une scientifique. Pour ceux qui, comme nous, avaient assisté, la veille, à la conférence Destination les étoiles au Planétarium elle était encore plus enrichissante. On a toujours tendance à opposer littérature et science. Ici les idées reçues en ont pris un coup !

(Clic)

(Clic)

Le samedi matin à 10h00 (si tôt ? oui ils sont fous au RSFBlog!), nous assistions à la table ronde intitulée Déclin de la science-fiction, essor de la fantasy… Réalité ou idée reçue ? Modérée par Jérôme Vincent la table accueillait Serge Lehman (écrivain, anthologiste, adepte de la métaphysique), Stéphane Marsan (éditeur, co-fondateur de Bragelonne et « épicier » – c’est lui qui le dit!), Fabrice Colin (écrivain) et Lionel Davoust (ici en qualité d’écrivain). Il faut avouer que la thématique de cette table ronde était déjà périmée puisque le plus « gros » éditeur de fantasy, Stéphane Marsan, nous a avoué que la fantasy se vendait de moins en moins bien. L’avenir c’est Bit-litt… (beurk!). Vous pouvez aussi écouter cette conférence sur le site d’ActuSf : Déclin de la science fiction, essor de la fantasy ?.


Déclin de la SFDiaporama

Continuons sur la lancée du samedi avec la table ronde de 17h La Sf fait elle encore rêver ? animée par Carole Ecoffet. Les participants : Sylvie Lainé, Joëlle Wintrebert, Jean Claude Dunyach et Robert Charles Wilson (parfaitement traduit par Lionel Davoust). En tout cas je peux apporter une réponse définitive en ce qui me concerne : oui la SF me fait toujours rêver. Sinon je fermerais ce blog…


la SF sait elle encore faire rêverDiaporama

Terminons ce premier volet de photos avec l’Entretien avec Bernard Werber qui se tenait le dimanche à 16h dans le second Magic Mirror. La lumière de ce second chapiteau était très particulière vous le constaterez vous même. Bernard Werber n’était pas seul sur scène. Il avait demandé à Jean Claude Dunyach (auteur, ancien directeur de collection) de le rejoindre suite au travail réalisé sur son dernier roman. Stéphanie Nicot assurait la modération  et avait aussi invité Anne Martinetti, auteur d’un livre sur Werber : Le roi des fourmis. La conférence s’écoute ici.


WerberDiaporama

La suite bientôt…

Photos de C.Schlonsok et Lhisbei tous droits réservés.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 commentaires sur “Imaginales 2010 – chapitre deux