42 – La Grande Question du Lundi (3)

Connaissez-vous ce bôgosse ?

Mais, mais si ! Allez un petit effort… je vous aide. Il jouait Eomer dans Le Seigneur des Anneaux et Vaako, un Necromonger ambitieux qui rêvait d’être calife à la place du calife dans Les chroniques de Riddick

   

Voila, ça vous revient ? (Plus récemment, il jouait aussi dans RED avec Bruce Willis et pour ce film il a bien travaillé sa musculature le bougre).

Maintenant que je me suis fait plaisir avec mon p’tit bogosse du moment, passons aux choses sérieuses, à savoir la Grande Question du Lundi. Parce que si je vous présente Karl Urban (oui, le bôgosse a un nom qui claque en plus du reste) c’est bien pour étudier ce phénomène essentiel des « reboot » au ciné.

Qu’est-ce qu’un « reboot » ? Vous prenez un film ou une série de film (avec une franchise ça marche encore mieux) et vous recommencez à zéro. Et c’est différent du remake qui consiste à refaire plus ou moins le même film. Le « reboot » est l’équivalent du formatage d’un PC. Vous reprenez du début comme si les films précédents n’avaient jamais existé. L’exemple qui me vient ici spontanément à l’esprit : Batman. Nous avions deux bons Batman (période Tim Burton) puis deux mauvais Batman (Joel Schumacher). Pour reprendre la franchise, qui sombrait dans le ridicule au ciné, hop, un reboot par Christopher Nolan. On efface tout et on recommence. Personnellement je n’ai pas apprécié le procédé qui équivaut à mettre à la poubelle le bon et le moins bon sans demi-mesure, sans nuances. Un procédé aussi fin qu’une tentative d’écraser une mouche à la masse d’armes.  Un procédé qui permet de combler, à peu de frais, le manque d’idée des scénaristes et producteurs  qui ont trouvé là un filon pour faire facilement des bénéfices. Je n’ai pas non plus apprécié les films qui en ont résulté (qui sont longs, froids et ennuyeux au possible mais je suis partiale car allergique au cinéma de Nolan). Je préférais, et de loin, les Batman réalisés par Tim Burton même si je concède qu’ils ont pris un petit coup de vieux. Bref, et pour en revenir à Karl, un nouveau « reboot » va sortir en 2011 : Judge Dredd où notre bôgosse succèdera à Sly. Vous avez donc compris que le phénomène « reboot » et moi ne sommes pas amis, même pour le joli minois de Karl.

Et vous, vous en pensez quoi du « reboot » ? Vous vous en fichez comme de la première dent de votre gardienne d’immeuble ? Vous adorez comparer le reboot avec l’original et jouer au jeu des 7 erreurs ?

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

24 commentaires sur “42 – La Grande Question du Lundi (3)”