Utopiales 2013 – Prologue

Du 30 octobre au 4 novembre 2013 se tenait la quatorzième édition des Utopiales, le Festival International de Science-Fiction de Nantes. Nous y étions du jeudi matin au dimanche midi et nous allons vous raconter cela. Comment ? Avec 3 594 photos par exemple (soit 145 de plus que l’année dernière). Ce qui va nécessiter un petit décalage temporel dans les compte-rendus.

Cette édition était merveilleuse et l’ambiance excellente. Beaucoup d’invités, auteurs, illustrateurs et scientifiques présents, des tables rondes bien préparées, des expositions qui en mettent plein la vue. Pour cette édition le bar est remonté sur la mezzanine, mezzanine qui accueillait un troisième espace de conférence. Cet espace, à l’atmosphère intime avec ses coussins s’est révélé parfait pour les rencontre avec les auteurs. En revanche il s’est vite montré trop exigu pour une des conférences sur le Jeu de rôle …
Nous avons beaucoup apprécié les conférences où la sauce a pris entre auteurs et scientifiques. Le festival des Utopiales incarne parfaitement la science-fiction, c’est à dire l’alliance de la science avec la fiction, des technologies avec l’imagination, de la réalité avec la prospective. Les rencontres avec les scientifiques (à l’image de celle d’André Brahic) étaient toutes les plus intéressantes les unes que les autres. Elles se sont révélées très accessibles aussi. Pour autant rien de rébarbatif dans ce festival puisqu’il faut aussi la part belle aux jeux (vidéos, de rôles, de plateaux etc), au cinéma et aux expositions et qu’il accueille aussi un cosplay.

Nous allons vous raconter les conférences et la foule matin, midi et soir (le festival a battu des records de fréquentation et la librairie avait dès le samedi dépassé le chiffre d’affaires de l’édition précédente, comme quoi la SF BD et livres ça se vend encore pas mal…),

(Clic)

Une foule qui monte …

 vers des endroits où la foule est déjà bien présente

 ou qui attend pour une place dans la salle de ciné

Nous allons vous raconter les dédicaces et la foule, comme ici pour les BD

Nous allons vous raconter la librairie (avant la foule),


Utopiales 2013 – La librairiediaporama

et une librairie numérique qui a de l’idée

Nous vous raconterons aussi les expositions, les remises des prix et plus encore, c’est promis.

Les Utopiales c’est aussi l’occasion de rencontrer des potes comme le copain Nao :

(Clic)

Robot Nao

Les blogopotes étaient nombreux : Tigger Lilly, Vert, Gromovar, Julien Naufragé, (fournisseur officiel de badges Planète SF) , A.C. de Haenne (c’était trop court), Tortoise, Brize, Lorhkan, Lune, Cornwall, Cerise, Elessar, Laure (et Monsieur), Mariejuliet, Jae_Lou, Petite Trolle. Nous nous sommes croisés, recroisés, au bar, dans les allées, au restaurant… Des moments sympathiques et chaleureux.  Blop, Endea, Lelf et Herbefol vous nous avez manqué…

Le badge des Utopiales et celui du Planète SF

M. Lhisbei s’est bien amusé avec son appareil photo. Il a joué au paparazzi avec l’homme qui filmait une conférence et avec Samantha Bailly interviewée au 3eme étage de la cité des congrès :

Samantha Bailly

Du côté des regrets : le manque de patience pour récupérer une contre-marque pour la projection d’Albator, le fait d’avoir eu un coup de pompe le samedi après-midi et d’avoir glandé au bar, le manque de don d’ubiquité pour pouvoir suivre plusieurs conférences en même temps, l’oubli de l’heure du Think tank sur le numérique et le départ avant le cosplay cette année. C’est beaucoup mais c’est la conséquence d’une programmation très riche.

Côté PAL nous avons été très raisonnables. En fait j’ai été très raisonnable, M. Lhisbei beaucoup moins. Nous avons fait « PAL commune » pour certains achats (ce qui fondamentalement représente une erreur, j’ai déjà testé : voir son ex partir avec, par exemple, la moitié du cycle de Pern, ça fait mal ; du coup j’annexe la PAL). Ont donc rejoint ma PAL : La petite déesse, recueil de nouvelles de Ian McDonald (dédicacé et j’ai baragouiné 2 mots d’anglais à cette occasion), Les Leçons de la cruauté un recueil de nouvelles de Laurent McAllister (pseudonyme de Yves Meynard et Jean-Louis Trudel quand ils écrivent ensemble)(dédicacé par Jean-Louis Trudel) et Souvenir de l’empire de l’atome, BD de Thierry Smolderen et Alexandre Clérisse (lue et appréciée dans le TGV du retour). Cette année nous n’avons pas cédé à l’appel de l’anthologie…

Photos de C.Schlonsok tous droits réservés

D’autres (premiers) compte-rendus (qui seront ou pas suivis par d’autres) chez Lionel Davoust, Lune, Epagine.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

11 commentaires sur “Utopiales 2013 – Prologue”