Festival Les Oniriques 2015 : compte-rendu (2/2) 10


visuel oniriquesVoici la seconde partie de notre compte-rendu de notre visite du festival Les Oniriques de Meyzieu. La première partie peut se lire ici.

Comme promis, revenons sur les tables rondes auxquelles nous avons assisté (ou participé). Elles sont au nombre de six. Sur deux jours, ça peut paraître beaucoup, mais, en réalité, c’est peu puisque le festival n’en proposait pas moins de 21.

Le thème de cette édition 2015, « Vaisseaux et Odyssées », faisait la part belle au genre préféré de M. Lhisbei : le space opera. Autant dire que les conférences sur ce thème ont très vite acquis le statut d’incontournables.

Commençons avec la table ronde du samedi à 10h30 (nous sommes matinaux) qui tentait de répondre à cette question Planétologie : comment naissent les planètes ? avec Ayerdhal, Pierre Bordage, Jean-Claude Dunyach, Laurent Genefort et Jérôme Vincent à la modération. Chaque auteur a pu expliquer comment ils construisaient leurs mondes et leurs planètes et quelle incidence cette construction avait. Une excellente entrée en matière. Vous pouvez écouter la conférence sur le site d’ActuSF.

Poursuivons avec la table-ronde « Gigante » à la loupe à 13h30 avec Pierre Bordage et Alain Grousset, auteurs de Gigante, au nom du père et Gigante, au nom du fils, deux romans dans un univers partagé. Danielle Martinigol assurait la modération. Nous étions peu nombreux à cette conférence. Dommage car elle s’est révélée très intéressante. Gigante est une planète géante qui chamboule les notions de temps et de voyages. La conférence s’écoute ici.

A 15h30 direction la table ronde sur Les aiguilleurs du temps : l’uchronie avec Étienne Barillier, Lionel Davoust, Alain Grousset, Xavier Mauméjean et moi. La modération était assurée par Jérôme Vincent. Je ne peux rien dire sur le contenu de la conférence puisque j’y participais (elle était donc absolument géniale de mon point de vue tout à fait objectif). Elle s’écoute ici.

Dimanche, retour très tôt à nouveau, pour la table ronde de 10h30 sur la question suivante Décrocher la lune : que cherche-t-on dans l’espace ? avec Pierre Bordage, Erik L’Homme, Jean-Claude Dunyach, Olivier Paquet et Julien « Jal » Pouget à la modération. J’ai particulièrement apprécié l’analyse sur la différence entre le héros et le personnage… Une conférence à réécouter ici.

J’ai abandonné M. Lhisbei pour l’après midi, mais il a pu assister à deux autres conférences. A 13h30, Vivre à bord : c’est quand qu’on arrive ? avec Ophélie Bruneau, Laurent Genefort, Olivier Paquet, Laurent Whale et Sara Doke à la modération. J’ai ouï dire (M. Lhisbei a cafté) que Sara Doke était d’une grande pertinence dans ses questions. La table-ronde se rattrape ici.

A 16h, M. Lhisbei a assisté à sa dernière conférence L’imaginaire : ultime espace de liberté avec Ayerdhal, Ménéas Marphil, Erik L’Homme, Frédérique Malvesin et Sara Doke à la modération. Elle s’écoute ici.

J’espère pouvoir rattraper certaines conférences ratées Des livres « sans-papiers » : l’édition numérique, Fées et trolls dans la ville : la fantasy urbaine  ou Irruption dans le réel : le fantastique entre rêves et cauchemars. Voila, c’est tout pour cette belle édition des Oniriques. Au revoir Major Tom ! J’espère pouvoir revenir dans deux ans… Pour prolonger le voyage, un petit tour chez Blop.

Photos de C.Schlonsok tous droits réservés


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

10 commentaires sur “Festival Les Oniriques 2015 : compte-rendu (2/2)