Appel à textes « Yeux pédonculés, tentacules, tueurs fous et autres monstres cachés » – imaJn’ère 2018


plumePour l’anthologie à paraître dans le cadre du 8è salon d’Angers de la SF et du polar, imaJn’ère 2018, l’association imaJn’ère lance un appel à textes sur le thème  « Yeux pédonculés, tentacules, tueurs fous et autres monstres cachés ». Le RSF Blog relaie cet appel à textes.

Sous le lit, dans les placards, au coin de la rue d’un quartier sordide, au fond des abysses, tombé du ciel ou surgissant des entrailles de la terre, depuis votre plus tendre enfance, le monstre vous guette. S’agit-il de cet être humain assoiffé de meurtre et de sang dont la littérature policière se repait ? Est-ce l’innommable ou l’indicible évoqué par Lovecraft, ou, au contraire, apparait-il parfaitement descriptible ? A-t-il l’intention de vous dépecer comme Jack l’éventreur en son temps, de vous dévorer, de boire votre âme, de sucer votre cerveau ou de se repaître de votre intelligence ? Ou désire-t-il tout simplement vous saluer du bout de ses ventouses et de ses pseudopodes ?

Cette année, vous allez nous proposer votre monstre dans le cadre d’une enquête policière ou d’un récit de SFFF (Science-fiction, Fantastique, Fantasy). Comme toujours, faites preuve d’originalité. Les exemples sont nombreux dans la littérature, mais un bel avenir s’offre encore au monstre caché.

Si vous choisissez l’option polar, étonnez-nous par la qualité de votre intrigue, de votre enquête, de votre monstre, qu’il soit homme, femme ou autre.

Si vous choisissez l’option SFFF, sortez des sentiers battus : il n’y a pas que les extraterrestres dans la vie (mais ce n’est pas interdit)

Dans les deux cas, n’oubliez pas de peaufiner l’ambiance sans laquelle le monstre ne serait rien. Il ne s’agit pas de produire une simple description qui n’aurait pour but que d’effrayer le lecteur. Vous n’avez pas besoin de nous expliquer votre monstre : il vous suffit de le faire vivre (ou mourir) pour nous.

Consignes et détails pratiques :

  • Concours ouvert à toute personne majeure.
  • Langue d’écriture : français.
  • Un seul texte par participant : n’oubliez pas de préciser pour quelle catégorie vous soumettez votre texte (Polar ou SFFF).
  • Les nouvelles devront être inédites et libres de droit.
  • Taille du texte : 25 000 signes (espaces comprises) +/- 10%.
  • Format du texte : police classique (pas de trucs tordus et illisibles) corps 12, interligne 1.5, paginé.
  • Format du fichier : Word (.doc .docx .rtf) exclusivement.
  • En-tête : titre de la nouvelle à l’exclusion de toute mention permettant de le relier au nom de l’auteur.
  • Un fichier indépendant (.doc .docx .rtf) précisera le titre de la nouvelle et les coordonnées de l’auteur : Titre de la nouvelle, nombre de signes, nom et prénom de l’auteur, si besoin pseudonyme de publication, adresse postale, téléphone et courriel (à ne pas oublier pour que nous puissions vous avertir du résultat).
  • Date limite d’envoi : 31 octobre 2017 à 24 :00 (la datation du courriel faisant foi).
  • Adresse d’envoi : psoncarrieu@gmail.com (préciser en objet Concours imaJn’ère 2018 + Polar ou SFFF – selon le thème choisi- + titre de la nouvelle)
  • Le jury de chaque catégorie sélectionnera deux ou trois textes.
  • L’association dotera chaque gagnant de trois exemplaires du recueil et de 30% de réduction sur les exemplaires supplémentaires qu’il souhaiterait acquérir.
  • Les auteurs conservent tous les droits associés à leur texte mais s’engagent à ne pas les republier avant six mois à compter de la date de parution du recueil. Passé ce délai, merci de ne pas oublier de mentionner dans vos futures publications: « Première parution dans (Titre de l’anthologie) édité en 2018 par l’association imaJn’ère »

La participation au concours implique l’adhésion sans restriction au présent règlement.

Pour toute information complémentaire, visiter le site de l’association imaJn’ère.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *