Concours : un exemplaire du Hors Série Une Heure Lumière à gagner

Oyez, oyez !

Le mois dernierRetour sur Titan de Stephen Baxter et Les Attracteurs de Rose Street de Lucius Shepard, accompagnés du  Hors-série 2018, ont rejoint ma PAL. Ce mois-ci, j’ai complété la collection des Une Heure Lumière avec trois titres : Le Fini des mers de Gardner Dozois, La Ballade de Black Tom de Victor Lavalle et Le Sultan des nuages de Geoffrey A. Landis. Et qui dit trois titres dit envoi du Hors-série. Je dispose donc de deux HS. J’en ai chroniqué un ici ;).

Aujourd’hui, je vous propose donc de gagner un exemplaire du Hors Série Une Heure Lumière qui, rappelons-le, contient, en plus du catalogue de la collection et d’un mot d’Olivier Girard,  la nouvelle de Ken Liu « Sept Anniversaires » (traduction assurée par Pierre-Paul Durastanti) et une interview d’Aurélien Police. Si le HS est toujours disponible dans le réseau des libraires, il est épuisé chez l’éditeur. C’est donc le bon moment pour en profiter. Je précise aussi que ce concours est réalisé avec l’aval du Bélial’.

Pour jouer, rien de plus facile, il vous suffit de :

  1. Répondre, en commentaire, à deux questions simples : quel est votre titre Une Heure Lumière préféré et pourquoi ? Pensez à laisser une adresse mail valide, dans le champ du formulaire de commentaire prévu à cet effet, pour que je puisse vous contacter (obligatoire) .
  2. Liker la page FB du Bélial ou vous abonner au Bélial sur Twitter.
  3. Liker la page du RSF Blog
  4. Si vous êtes allergique aux réseaux sociaux, contentez-vous de la consigne 1, ça suffira.

Voici le règlement du concours :

  • Une seule participation par personne.
  • Le concours est ouvert jusqu’au samedi 27 octobre à minuit.
  • Le gagnant sera tiré au sort le 28 octobre.

PS : on peut aussi commenter et partager sa préférence sans jouer.

Bonne chance !

Vous aimerez aussi...

33 réponses

  1. blik dit :

    Merci pour ce concours ! Je n’en ai lu que 3 mais pour le moment ma novella préférée de la collection une heure lumière est certainement le regard de ken liu davantage pour la découverte de l’auteur que pour l’engouement réel pour l’histoire. Le formar laisse un léger arrière gout d’inachèvement. le personnage de Ruth aurait mérité peut être une plus grande introspection. Et l’enquête progresse un peu trop facilement sans qu’il y ait de réels doutes, ou de fausses pistes. Paradoxe donc que de dire que ce titre est mon préféré alors que la lecture m’a laissé un peu sur ma faim…. Mais c’est bien là l’intérêt, j’ai à présent envie de découvrir la ménagerie de papier et l’homme qui mit fin à l’histoire!

  2. lutin82 dit :

    Pour moi! Pour moi!!!!

    Mon Préféré : L’homme qui mit fin à l’histoire.

    1° – j’ai été surprise par le procédé narratif sous forme de documentaire, procédé rarement lu par ma pomme jusqu’à présent.
    2° – l’exploitation de faits historiques réels, dramatiques, révoltants et passés sous silence. Cette mise en lumière dépasse largement le cadre du divertissement et de la réflexion (philosophique, sociétale, personnelle,…).
    3° – Elle nous cible directement à la fois comme individu et comme communauté humaine, en nous mettant face à notre nature et notre devoir.
    4° Les thématiques sur la vérité, l’histoire, le devoir de mémoire, mais également plus rare, sur la rigueur et la méthode d’étude sont habilement menées
    5° – J’ai beaucoup aimé, l’aspect scientifique avec la résonance des particules, la construction du récit.
    6° – une histoire émouvante qui l’a touchée.

    mail : édité par Lhisbei

    Les conditions sont remplies! 😉

    PS: tu ne veux pas faire le tirage au sort maintenant ? J’ai une chance sur deux de gagner…. 🙂

  3. Nico24 dit :

    Bonjour à tout le monde !

    Pour ma part j’ai choisi « Dragon » de Thomas Day.

    J’ai aimé le sujet, la narration rythmée et le choix fait par l’auteur de bouleverser l’ordre des chapitres rendant cette novella encore plus substantielle.

    Et puis c’est le seul auteur francophone édité pour l’instant dans cette collection.

  4. Anudar dit :

    Eh bien, je suis fan de « Retour sur Titan » de Stephen Baxter. De la bonne SF scientifique avec des hypothèses biochimiques audacieuses, qui a su parler à l’amateur d’Arthur C. Clarke que je suis depuis, pfou… vingt-cinq ans au bas mot 😛

    Ah sinon, je suis déjà toutes les pages et comptes Twitter mentionnés 😉

  5. Yann dit :

    Bonsoir, et merci pour ce concours !
    Mon titre préféré est pour l’instant « Cérès et Vesta » de Greg EGAN : un très bon suspense, du sense of wonder (c’est ce que je recherche principalement en lisant de la SF), une histoire prenante qui fait que je n’ai pas pu le lâcher avant la fin, une nouvelle illustration de l’éternelle absurdité de la violence, et une pointe de tristesse pour un des personnages qui ne s’en sort pas… bref beaucoup d’émotions dans un récit assez court !
    Je suis la page du Bélial et celle de RSF blog sur FB.
    Bonne soirée !

  6. Aldaran dit :

    Au risque de paraître idiot, je désire voter sans jouer (j’ai déjà mon hors-série, il va bien) : mon titre préféré de la collection est L’Homme qui mit fin à l’Histoire. Pour des raisons trop longues à expliquer ici mais lisibles là : https://ziksf.blogspot.com/2016/09/lhomme-qui-mit-fin-lhistoire.html (sur le blogounet).

    • Lhisbei dit :

      Non participation enregistrée.
      Rien d’idiot à cela. Je vais éditer le billet pour préciser qu’on peut commenter sans jouer. Merci pour le partage.
      Encore un point pour Ken Liu (et la seconde occurrence de L’homme qui mit fin à l’histoire)

  7. yogo dit :

    Oh. La chance de ma vie.

    Donc Un pont sur la brume de Kij Johnsson qui est la plus poétique et la plus humaniste. Sensible et intelligente cette novella n’est que du bonheur.

    Merci pour le cadeau.

  8. C’est marrant ça, j’aurais parié qu’une nette majorité se dégagerait pour L’homme qui… Comme quoi.
    Merci pour ce concours, vous m’avez appâté avec la nouvelle de Ken Liu, donc je me dois de participer. Et comme je sui abonné via FB au Bélial et au RSF blog…

    Mon choix préservera l’éclectisme : Les attracteurs de Rose Street.
    Pourquoi ?
    1. Parce que les autres textes de la collection sont nulles (moins bon en langage diplomatique);
    2. Parce qu’il le vaut bien;
    3. Parce que pour de la littérature de l’imaginaire, le texte m’a transporté dans son histoire, littéralement;
    4. Parce que ce texte m’a donné envie d’en découvrir plus de l’auteur, j’ai donc acheté Le dragon Griaule;

    Merci pour le concours.
    Et j’ai toujours pensé – sincèrement – que si il ne devait en restait qu’un, ce serait ton blog !
    Et que peut être, un jour, si le hasard fait se rencontrer un égo et un chien, ce dernier te paiera un cocktail
    ;p

    • Lhisbei dit :

      je m’attendais aussi à une prédominance de Ken Liu. Pour l’instant aucunes des novellas que j’ai lu n’était nulle (j’attends le moins bon d’ailleurs).
      Beaucoup aimé le Shepard et tu as bien fait de choisir Griaule 🙂

      1 point pour Shepard donc.

      Participation validée, et s’il doit n’en rester qu’un…

      And here we are, we’re the princes of the universe,
      Here we belong, fighting for survival,
      We’ve come to be the rulers of your world.

      I am immortal, I have inside me blood of kings,
      I have no rival, no man can be my equal,
      Take me to the future of your world.

      (of course, I’ll never say no to a drink)

  9. Hervé dit :

    Mon titre préféré (mais c’est difficile de choisir, tant cette collection est de qualité) est DRAGON de Thomas Day.
    Mes raisons :
    * un message fort, violent
    * une mise en situation excellent ; on a vraiment l’impression d’y être
    * une structure éclaté, non chronologique, qui, si elle est dérangeante de prime abord, se révèle tout à fait pertinante.
    * … encore plein d’autres raisons, mais je suis meilleur lecteur que chroniqueur 😉
    Merci pour ce concours .

  10. Frank dit :

    Etant fan de Stephen Baxter, je vais dire « Retour sur Titan » , mais j’ai encore beaucoup de lecture à venir avant de le décréter comme préféré 🙂
    Merci pour le concours.
    Juste une remarque, mon adresse FB est différente de mon adresse courante donc je vous suis mais vous n’allez pas me retrouver (accessoirement je vous suis sur Twitter avec le bon compte donc tout va bien).
    Amicalement.

    • Lhisbei dit :

      Participation enregistrée (les points réseaux sociaux sont facultatifs). L’adresse c’est surtout pour contacter le gagnant (pas pour la vérification de comptes liés)
      Et un nouveau point pour Baxter !

  11. Bonjour, j’ai aimé lire Un pont sur la Brume de Kij Johnson: rien que le titre m’enchante. L’histoire me fait un peu penser aux grands chantiers des cathédrales, car il n’y a pas de guerre ici, de violence ou d’affrontement. On pose les pierres, on construit un pont entre deux berges, au dessus d’une rivière, qui se retrouve ainsi domestiquée. C’est un livre d’ouvriers, une évangile peut-être?

  12. Thibault C dit :

    Merci pour le concours 🙂 Pour répondre à la question, je dirais « Poumon Vert » de Ian R. MacLeod. J’ai une relation particulière avec cette histoire, dans le sens où j’en ai abandonné plusieurs fois la lecture avant de réussir à y plonger. J’ai d’abord trouvé désagréable d’être plongé dans un écosystème différent du notre, sans aucune guidance, sans aucun lexique. Je n’en ai finalement que mieux apprécié le dépaysement. La poésie de cette histoire m’a tellement marqué que j’y repense encore souvent…

  13. Lloyathic dit :

    Bonjour,
    Je joue avec plaisir étant passé à côté de mon exemplaire HS (et grand admirateur de Ken Liu, forcément). J’ai toujours pris beaucoup du plaisir à lire les novellas de la collection (j’en ai encore trois de retard) avec des niveaux d’enthousiasme assez variés. Quelques unes sortent toutefois du lot, comme l’histoire de Nancy Kress (le Nexus du Dr Erdman), de Victor Lavalle (La ballade de Black Tom), de Lucius Shepard (Les attracteurs de Rose Street).
    Mais si je ne dois en choisir qu’une ce sera la novella de Roger Zelazny : 24 vues du Mont Fuji par Hokusai, où j’ai retrouvé le très grand Zelazny que j’ai souvent admiré, emprunt de poésie, une construction autour d’une quête mystérieuse, des personnages qui comme souvent chez Zelazny joue au « je t’aime, moi non plus »; où l’amour et la mort sont inextricablement liés. Une dose de SF pure enrobé dans de la mythologie orientale et au final de belles émotions pour cette histoire que j’ai dévorée et qui m’a donné envie de me replonger dans les classiques de l’auteur. Hop 1 point pour Zelazny!

  14. Alys dit :

    Je participe dans l’espoir de compléter la collection de mon beau-père, à qui j’offre tous les Heure-lumière! =D
    Mon préféré serait L’Homme qui mit fin à l’histoire. Bon en fait je ne l’ai pas lu chez le Bélial mais dans l’édition britannique de The Paper Menagerie, mais je ne pense pas que ce soit un problème. Il me semble nettement au-dessus des deux autres textes de la collection que j’ai lus, Dragon et Issa Elohim. Il est bien construit, te fait réfléchir humainement et te donne le vertige avec son concept de visite de l’histoire. 🙂
    Je passe l’étape 2 mais la 3 est déjà accomplie 🙂
    Merci pour ce concours!!

  15. Baroona dit :

    J’ai un souci : je n’en ai lu que deux. Mais comme ce hors-série va devenir une pièce rare, je suis obligé de sauter sur l’occasion et de tenter une participation. Néanmoins pas d’inquiétude : je serai le premier à me huer et me conspuer si le sort devait tourner en ma faveur !

    Coup de chance, dans mes deux lectures se trouve « Un Pont sur la brume », qui est donc nécessairement ma préférée jusqu’alors mais a aussi de bonnes chances de le rester dans le futur tant cette simplicité et cette poésie m’ont envouté. Bonus : c’est à vous faire changer de vision sur les ponts – et c’est presque ironique en ce présent où l’on questionne de plus en plus leur fiabilité.

    Nota : j’aurais bien « triché » un peu avec la question et annoncé simplement mon titre – littéralement – préféré de la collection, mais le choix est finalement assez compliqué ; cela dit, « Un Pont sur la brume » est là aussi très haut dans le classement, si ce n’est en première position.

    • Lhisbei dit :

      Tu en as lu assez pour participer (et puis Un pont sur la brume, c’est mon chouchou pour l’instant et je n’ai pas lu la moitié de la collection :p ) Et ça met L’Homme qui mit fin à l’Histoire et Un Pont sur la brume ex aequo 🙂

  16. Lhisbei dit :

    Le concours est à présent terminé ! Merci de vos participations 🙂

  1. 28/10/2018

    […] 19 octobre, je vous proposais de gagner un exemplaire du Hors Série Une Heure Lumière publié par les […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.