Prix Elbakin 2019 – Les lauréats

prixPrix Elbakin 2019 : les lauréats ont été annoncés sur le site Elbakin.net.

Les œuvres éligibles ont été publiées en France entre le 1er juin 2018 et le 31 mai 2019.

Meilleur roman fantasy français :

Diseur de mots, La Lyre et le glaive, tome 1, Christian Léourier,
éditions Critic.

Étaient aussi en lice :

  • Chevauche-Brumes, Thibaud Latil-Nicolas, éditions Mnémos.
  • Le Chant mortel du soleil, Franck Ferric, éditions Albin Michel.
  • L’Autre côté, Léo Henry, éditions Rivages.
  • L’Ensorceleur des choses menues, Régis Goddyn, éditions L’Atalante.

Meilleur roman fantasy français Jeunesse :

L’Art du naufrage, Le Royaume de Pierre d’Angle T1, Pascale Quiviger
éditions Le Rouergue.

Étaient aussi en lice :

  • Engrenages et sortilèges, Adrien Tomas, éditions Rageot.
  • Kaléidoscope, Marie Caillet, éditions Castelmore.
  • La Fille sans nom, Maëlle Fierpied, éditions L’École des Loisirs.
  • Les Noces de la renarde, Floriane Soulas, éditions Scrinéo.

Meilleur roman fantasy traduit :

Lovecraft Country, Matt Ruff, traduit de l’anglais par Laurent Philibert-Caillat,
Presses de la Cité.

Étaient aussi en lice :

  • La Chasseuse de trolls, Stefan Spjut, traduit du suédois par Jean-Baptiste Coursaud, éditions Actes Sud.
  • La Grâce des rois, La Trilogie des Dents-de-Lion, tome 1, Ken Liu, traduit de l’anglais par Elodie Coello, Fleuve éditions.
  • L’Ours et le rossignol, The Winternight Trilogy, T1, Katherine Arden, traduit de l’anglais par Jacques Collin, éditions Denoël.
  • Pierre-de-vie, Jo Walton, traduit de l’anglais par Florence Dolisi, éditions Denoël.

Meilleur roman fantasy traduit Jeunesse :

Les Défis de Morrigane Crow, Nevermoor, T1, Jessica Townsend,
éditions PKJ, traduit de l’anglais par Juliette Lê.

Étaient aussi en lice :

  • Aurora : L’Expédition fantastique, Vashti Hardy, éditions Auzou, traduit de l’anglais par Julie Lopez et Olivier Perez.
  • Celle qui reste, Le monde de Nedarra, tome 1, Katherine Applegate, éditions Seuil Jeunesse, traduit de l’anglais par Rosalind Elland-Goldsmith.
  • Des nuits de sang et d’étoiles, Lisa Lueddecke, éditions Auzou, traduit de l’anglais par Farah Hamzi.
  • La Voix des ombres, Frances Hardinge, éditions Gallimard Jeunesse, traduit de l’anglais par Philippe Giraudon.

Les prix Elbakin 2019 ont donc été annoncés. Place à l’édition 2020.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.