La mort blanche – Franck Herbert 5


la_mort_blancheLa mort blanche

de Franck Herbert

SF – Le livre de Poche – 701 pages

Dans La mort blanche, roman qu’il écrivit en 1982 et peu connu en France, vous découvrirez que la douleur provoquée par la perte brutale d’un être aimé et l’esprit de vengeance peuvent pousser un homme vers des solutions radicales et le rendre impitoyable.

John Roe O’Neill, un biologiste américain, se rends en Irlande accompagné de sa femme Mary et de leurs deux enfants. Il compte y terminer ses recherches en biologie moléculaire. En plein centre de Dublin, il voit mourir sa famille dans l’explosion d’une voiture piégée par l’IRA.
John Roe O’Neill est un génie, il devient le Fou. Il n’a plus qu’une seule raison de vivre, se venger, qu’une seule obsession, faire partager sa douleur au monde entier.
Seul, avec un matériel rudimentaire et une cave en guise de laboratoire, il crée une arme bactériologique redoutable. On l’appellera la peste blanche. Elle décimera des femmes par milliers puis par millions provoquant la plus grave épidémie de tous les temps, plongeant le monde dans le chaos.
L’Equipe composée des meilleurs scientifiques français, russes et américains parviendra-t-elle à trouver un remède à un mal qui ne laisse aucune survivante ? Le genre humain sera-t-il amputé d’une moitié de lui-même ? Et quel avenir pour John Roe O’Neill, ce génie monstrueux ?

Un livre très réaliste. J’en ai tremblé pendant plusieurs jours.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 commentaires sur “La mort blanche – Franck Herbert