Ghost Rider – Mark Steven Johnson

Ghost Rider

Realise par Mark Steven Johnson

Avec Nicolas Cage, Eva Mendes, Wes Bentley, Matt Long, Sam Elliott, Peter Fonda…

Barton Blaze est un cascadeur professionnel en moto. Son fils Johnny suit ses traces. Grand fumeur Barton Blaze est atteint d’un cancer du poumon. Lorsqu’un mystérieux homme en noir propose à Johnny de sauver son père contre son âme, Johnny signe le pacte. Méphisto guérit Barton mais le tue ensuite lors de son numéro. Blessé, Johnny plaque tout (y compris sa petite amie) et prend la route. Des années plus tard, alors qu’il est devenu un cascadeur exceptionnel, un show-man prêt à prendre tous les risques, le diable revient le solliciter pour qu’il honore son contrat. Johnny devient son « ghost rider » : lorsque la nuit tombe, il se transforme en démon pour traquer les âmes échappées de l’Enfer…

Ghost rider est l’adaptation du comic de Marvel éponyme. Mark Steven Johnson, le réalisateur, avait déjà (mal) adapté Daredevil avec Ben Affleck. Les défauts du premier film sont amplifiés dans le second : un acteur principal inexpressif, un rôle féminin de potiche décérébrée, des méchants ratés, des effets spéciaux dispendieux mais pas toujours réussis, un scénario qui tient sur une feuille de cigarette, une réalisation sans surprise… Le film est prévisible de bout en bout et presque ennuyeux. La psychologie du héros aurait gagné à être plus développée et les rôles secondaires plus étoffés. Le film tourne surtout autour des cascades, des belles machines qui vrombissent sur une musique rock’n roll. En soirée DVD devant la télé avec chips ou pop corn et un coca-cola ça peut divertir.

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

4 commentaires sur “Ghost Rider – Mark Steven Johnson”