Le jour où la Terre s’arrêta – Scott Derrickson 4


Le Jour où la Terre s’arrêta

Réalisé par Scott Derrickson

Avec Keanu Reeves, Jennifer Connelly, Kathy Bates, John Cleese, Jaden Smith…

Synopsis
L’arrivée sur Terre de Klaatu, un extraterrestre d’apparence humaine, provoque de spectaculaires bouleversements. Tandis que les gouvernements et les scientifiques tentent désespérément de percer son mystère, une femme, le docteur Helen Benson, parvient à nouer un contact avec lui et à comprendre le sens de sa mission. Klaatu est là pour sauver la Terre… avec ou sans les humains.

Mon avis
Attendu que je n’ai pas vu la version de 1951

Attendu que je suis une fan de Keanu Reeves qui incarne à merveille un ET pas très sympathique

Attendu que je partage la vision pessimiste du réalisateur et des scénaristes et que je souscris aux paroles de Klaatu : « Si la Terre meurt, vous mourez. Si vous mourez, la Terre survit » (dommage que j’en fasse partie de cette humanité qui détruit son écosystème)

Attendu que les effets spéciaux savent se faire oublier et servent le film plutôt que le superviseur des effets visuels

Attendu que le travail sur la lumière, les couleurs (toute une palette de noir, gris, de vert et de marron) donnent une esthétique et une ambiance particulière à ce film

Je déclare que Le jour où la terre s’arrêta est un bon film de SF écologique (même si la fin est un tantinet trop facile et « happy ») qui met une belle petite claque au spectateur. Et que c’est mérité et qu’il faudrait qu’on s’en prenne un peu plus souvent…

 


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 commentaires sur “Le jour où la Terre s’arrêta – Scott Derrickson

  • Valérie

    bof
    Je n’ai pas du tout été convaincue par le film…je me suis même ennuyée. Le côté écolo et terriens destructeurs de leur environnement n’est que survolé.
    Par contre grande production américaine avec le happy-end auquel on s’attend dès le début. Pas de quoi donner de grands frissons aux plus grands pollueurs de la terre.
    Rigolo, pour nos blogs, nous avons retenu la même citation «Si vous vivez la terre meurt et si vous mourrez la terre survit » J’adore