Suprématie – Laurent McAllister 3


Suprématie

de Laurent McAllister

Bragelonne – 672 pages

Avis de Monsieur Lhisbei

Laurent McAllister est le résultat de la rencontre entre deux auteurs : Jean Louis Trudel, écrivain, spécialiste en astrophysique, randonneur et blogueur, et Yves Meynard, écrivain. Pour Suprématie, Jean-Louis Trudel s’est attaché à la partie scientifique et rigoureuse et Yves Maynard à la psychologie des personnages et l’humour.

Suprématie est un space-opera composé de vaisseaux étranges, de peuples insolites, de planètes exotiques, où les bons semblent parfois être les méchants et vice versa. Je ne peux pas dire que j’ai dévoré ce roman. J’ai mis plusieurs dizaines de pages avant d’être aspiré dans cette aventure mais quelle aventure ! Pleine de rebondissements, aux personnages à psychologie complexe, aux scènes d’action dynamiques. Batailles spatiales, évasion, manipulation, prise de pouvoir, bref tous les ingrédients sont réunis pour une grande et belle aventure. L’histoire est construite autour du Capitaine Alcaino avec des flash-backs qui  ralentissent la dynamique de l’histoire mais apportent des éléments instructifs sur les personnages et constituent des histoires dans l’histoire qui pourraient être à elles seules des romans indépendants.

Les Suprémates dominent l’Amas, un endroit isolé dans l’espace constitué de multiples civilisations. A partir de leur planète Canterna ils imposent leur vision de l’Univers et soumettent un à un les peuples de l’Amas. Les seuls capables de leur résister sont des mercenaires commandés par le Capitaine Alcaino. Ces derniers voyagent à bord du Doukh une des dernières nefs de guerre, immense vaisseau presque indestructible aux capacités quasi illimitées, dirigé par Mnémosyne, une intelligence artificielle. Les Supémates imposent leur vision grâce aux filtres de réalité qui obligent tous les porteurs à voir les événements sous le même angle et à être constamment surveillés : le big brother parfait. Lorsque les Suprémates décident d’envahir la ville d’Art, Alcaino, avec le Doukh et ses mercenaires, leur inflige une sévère défaite. Mais Alcaino ne peut rester et protéger continuellement cette ville de l’espace. Les Suprémates vont revenir et profiter de l’absence du Doukh pour détruire la ville d’Art, ce joyau de l’Amas. Ce sera leur dernière erreur. Alcaino mettra au point un plan pour frapper au cœur de la Suprématie. Ce qui l’emmènera lui et son équipage aux confins de l’Amas, aux limites du possible et parfois même au-delà.

Avis de Monsieur Lhisbei

Suprématie a son site web.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 commentaires sur “Suprématie – Laurent McAllister

  • Savante folle

    Parodie de Suprématie
    J’ai tellement aimé ce livre que j’en ai fait une parodie amicale, avec des photos de collègues auteurs que j’ai prises lors de divers congrès de science-fiction. (Un bon 40 heures de plaisir!)
    Les 4 parties du [I]Petit Suprématie Illustré[/I] ici: [URL]:url:savantefolle.wordpress.com/2010/09/27/le-petit-suprematie-illustre-1/[NAME]:url:savantefolle.wordpress.com/2010/09/27/le-petit-suprematie-illustre-1/[/URL]
    [URL]:url:savantefolle.wordpress.com/2010/09/27/le-petit-suprematie-illustre-2/[NAME]:url:savantefolle.wordpress.com/2010/09/27/le-petit-suprematie-illustre-2/[/URL]
    [URL]:url:savantefolle.wordpress.com/2010/09/27/le-petit-suprematie-illustre-3/[NAME]:url:savantefolle.wordpress.com/2010/09/27/le-petit-suprematie-illustre-3/[/URL]
    [URL]:url:savantefolle.wordpress.com/2010/09/27/le-petit-suprematie-illustre-4/[NAME]:url:savantefolle.wordpress.com/2010/09/27/le-petit-suprematie-illustre-4/[/URL]