Transparences – Ayerdhal 4


Transparences

de Ayerdhal

Le Livre de Poche – 603 pages

Avis de Monsieur Lhisbei

Stephen criminologue d’origine Québécoise travaillant à Lyon pour Interpol ne pouvait pas imaginer que le dossier que l’on venait de lui confier bouleverserait sa vie : le dossier Anne X, tueuse en série froide, implacable et impulsive qui a, à son actif, plus de 1000 meurtres. Ses parents et un couple d’amis ont été ses premières victimes. Elle n’avait que 12 ans. Stephen va poursuivre Anne X à travers le monde. Il va apprendre à la connaître, la découvrir et mettre à jour un complot plus vaste qu’il n’y paraît, une entreprise de désinformation menée par des services secrets américains. Mais qui est Anne X ? Existe-t-elle réellement ou est-ce juste un fantasme de Stephen ? Les témoins sont vagues et peu sûrs. Les caméras de surveillance laissent juste apparaître une silhouette floue que personne ne peut identifier. Anne X est transparente. Pourtant des gens meurent et Stephen doit arrêter cette hécatombe qui dure depuis plusieurs dizaines d’années. Il est certainement le seul au monde à pouvoir arrêter Anne X mais le sait-il ? Dans sa quête, il sera aidé par Michel, un SDF avec qui il a sympathisé. Stephen devra perdre son innocence et trouver en lui des ressources qu’il ignorait.

Ceci n’est pas de la science fiction… quoi que … Ayerdhal avec son talent de narrateur nous transporte à travers le temps et l’espace dans un thriller contemporain, époustouflant et bluffant. L’histoire est rondement menée. Impossible de lâcher le livre avant de l’avoir terminé. A chaque page je voulais toujours savoir ce qu’il y avait de l’autre coté et, pour cela,  il fallait la finir et la tourner. Oui j’ai fait une infidélité à la science-fiction… mais bien aidé en cela par Ayerdhal, un des auteurs de SF les plus doués de sa génération (pour ma part c’est le meilleur Français), et je ne le regrette pas. Merci M. Ayerdhal et chapeau bas, continuez à nous écrire des romans de cette qualité SF ou pas (mais plutôt SF).

Là elle me relit par dessus votre épaule.

Avis de Monsieur Lhisbei


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 commentaires sur “Transparences – Ayerdhal