Warchild – Karin Lowachee 8


Warchild

de Karin Lowachee

Le Belial’ – 560 pages

Avis de Monsieur Lhisbei

C’est un petit garçon. Il a huit ans et vit sur le Mukudori, un navire marchand du Concentra Terre. Ses parents lui ont parlé des pirates, des Striviirc-na une race d’aliens, des dangers de l’univers. En cas d’attaque ou d’abordage du Mukudori il a pour consigne de se cacher et ne plus bouger jusqu’au retour de ses parents. Mais ceux-ci ne reviennent pas. Il sort de sa cachette et tue son premier homme. Il s’appelle Jos Musey. Fait prisonnier par le pirate Falconne, capitaine du Gengis Khan, destructeur du Mukudori, il vit dans la peur. Pendant un an, Jos vit avec Falconne, devient son élève et son mignon, mais ne pense qu’à s’évader. Il n’attend qu’une occasion, une seule, qui se présentera lors d’une escale sur la station Chaos. Jos descend accompagné de Falconne. Bruits, explosions, fureur …il en profite et se met à courir, ressent une douleur dans le dos et s’effondre. Jos se réveille dans une chambre sur la  planète Aaian’na. Lui qui n’a connu que l’espace et la vie sur les vaisseaux interstellaires est désorienté et ne sait pas où il est. Il l’apprend de la bouche du Warboy, un sympathisant des Striviirc-na les aliens mangeurs d’enfants, un traitre à la race humaine, au Concentra Terre. Mais le Warboy se montre un professeur attentif et attentionné. Jos le petit garçon découvre et apprend à aimer une civilisation raffinée, aux règles strictes. Le Warboy, qui se nomme Nicolas-dan, devient son tuteur, son mentor et lui enseigne l’art de la guerre et du combat. Jos est envoyé en mission d’espionnage pour le compte des Striviirc-na. Il devient ainsi le Warchild. Sur le Macédoine, un vaisseau de guerre du Concentra Terre, il doit infiltrer le corps des Slojets, ces soldats d’élites. Mais Jos est jeune, très jeune … Saura-t-il réussir sa mission et sauver les Striviirc-na ? Trouvera t-il la paix ?

Je ne suis pas objectif pour faire la critique d’un space-opera, j’adore ! Mais celui-ci est différent. Certes on y trouve tous les ingrédients du bon space-opera : les vaisseaux, les stations spatiales, les pirates, les extraterrestre, la guerre…. La différence vient de la mise en scène d’un enfant, de son éducation par plusieurs personnages, d’abord ses parents, ensuite le pirate Falconne puis le Warboy et enfin le capitaine du Macédoine. Vous découvrirez l’évolution de ce petit homme, son parcours initiatique dans un monde hostile, ses craintes, ses peurs, son innocence. Il va peu à peu prendre conscience de l’univers qui l’entoure, apprendre à dominer ses peurs et un jour l’enfant devient homme. Il  réfléchit, trouve sa place, décide et, par ses actes, maîtrise son destin. Je n’ai pas pu lâcher ce roman avant de l’avoir terminé. Karin Lowachee vous emporte dans son univers, vous pose des questions sur l’enfance, les adultes, la différence et les apparence qui sont parfois trompeuses. Je ne peux que vous le conseiller. Précipitez vous pour l’acheter et le lire. Je ne suis pas objectif lorsqu’il s’agit de space-opera mais quand même…

Avis de Monsieur Lhisbei


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

8 commentaires sur “Warchild – Karin Lowachee

  • yassine

     j’ai pas de commentaire, mais j’aime bien cette nouvelle icône de vieillard ¤v;doctype html= » » public= » » -= » » w3c= » » dtd= » » xhtml= » » 1.0= » » transitional= » » en’= » » http:= » » http://www.w3.org=«  » tr= » » xhtml1= » » xhtml1-transitional.dtd’= » »v¤;[Papy]¤v;/doctypev¤;

  • Greg

    J’aime bien ce thème de l’éducation dans un monde en guerre et un univers inconnu. Peut-être mon prochain achat (et un prochain article sur mon blog ?)

  • Lhisbei

    @ Yassine : oui mais il y a encore des balises qui traînent. Je vais réinstaller le module de smiley proprement. si ça ne change rien je les virerai [venerf]
    @ GeishaNellie, Greg et Guillaume : je vais laisser Monsieur Lhisbei vous répondre [Oui]

  • M.Lhisbei

    Pour GeishaNellie, oui il y a des Aliens dans Warchild, je ne sais pas trop comment définir leur place dans le roman. Ils sont présents mais je dirais en toile de fond, c’est plus leur culture que le Héros s’approprie.
    Pour Greg, Oui ça peut être ton prochain achat, pour moi le thème principal est bien l’éducation l’initiation du jeune Héros mais pas comme celle de Luke Skywalker, c’est différent plus sombre plus brutal.
    Pour Guillaume, merci pour ton merci

  • Efelle

    Très plaisant
    Plaisant, efficace, immersif et pas manichéen pour un sou.
    Un excellent moment, 6 mois après j’en garde toujours un bon souvenir.

  • Val

    Sur les bons conseils d’Efelle, lu Warchild dans le cadre sur Summer Star Wars. Je ne suis vraiment pas déçue. Du très bon space op’