Le Grand Livre du Futur – Emmanuel Vincenot et Emmanuel Prelle 8


Le Grand Livre du Futur

d’Emmanuel Vincenot et Emmanuel Prelle

Mille et Une Nuits – 128 pages

Tout le monde voudrait bien savoir ce qu’il va se passer dans le futur. Verrons-nous la fin des guerre et l’instauration de la paix mondiale ? Arriverons-nous à nous passer du pétrole ? Aurons-nous enfin réussi à confier le travail aux robots et profiterons-nous de la vie et du farniente ? Les auteurs de science-fiction ont été nombreux à imaginer des futurs possibles mais pas un seul n’a entrepris le voyage pour vérifier ses hypothèses. Qu’à cela ne tienne ! Emmanuel Vincenot et Emmanuel Prelle ont pris leur courage à quatre mains pour affronter tous les dangers d’un voyage dans le temps. Ils sont allés voir notre futur et en sont revenus avec de bonnes et de moins bonnes nouvelles. Pour prouver leur saut dans le temps, ils ont récupéré au péril de leur vie photos et documents qu’ils ont compulsé pour donner naissance à ce Grand Livre du Futur.

Regroupée en cinq grands chapitres (Vie quotidienne, Culture et société, Politique nationale et internationale, Que dirons-nous de nou ? et Quelques solutions pour éviter l’inévitable) la récolte d’Emmanuel Vincenot et Emmanuel Prelle vaut le détour. Entre humour absurde, petites vacheries politiques, machisme primaire à prendre au second degré et blagues de potache il y en a pour tous les goûts et tous les lecteurs. Les auteurs détournent photos, documents, illustrations, images de films pour enfoncer le clou. Souvent on sourit, parfois on rit franchement à ces petites phrases qui font mouche même si ce n’est pas toujours du meilleur goût ou en finesse.

Quelques extraits :

Us et coutumes :
Internet enfin sous contrôle. Dans le futur, les gens auront un sursaut de dignité. Ils ne tolèreront plus que leurs secrets soient divulgués par des soi-disant « amis » sur Facebook™, leurs déplacements espionnés sur GoogleEarth™ et leurs organes vendus aux enchères sur Ebay™  après leur mort (et parfois même avant). Internet sera donc banni de la surface de la planète, sauf en Australie. Sur ce vaste territoire déserté par l’homme suite à une épidémie de grippe porcine transmise par les kangourous, on déblaiera des milliards de mètres cubes de terre afin de bâtir un nouveau pays ceinturé de béton et de barbelés, entièrement dévolu au monde virtuel. Y résideront les « Internés » volontaires – principalement des hommes de 15 à 25 ans n’ayant jamais eu de relations sexuelles -, qui pourront s’adonner à leur passion sans nuire à leurs semblables.

Que dirons-nous de nous ?
La philosophie antique : Elle est bien trop compliquée. Les stoïciens sont épicuriens mais pas cyniques ; les cyniques sont stoïques mais pas épicuriens ; et les épicuriens ne sont ni cynique ni stoïques. Comment s’y retrouver ?

Et ma préférée :
Dans le futur, les hommes vivront éternellement, jusqu’à ce que leur femme, excédée, les étouffe pendant leur sommeil.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

8 commentaires sur “Le Grand Livre du Futur – Emmanuel Vincenot et Emmanuel Prelle

  • Lhisbei

    @ Jo Ann : c’est le moment oui []
    @ The Bursar : oui beaucoup de lecteurs se sont mis à chercher le sens « caché ». []
    @ Loula : oui moi aussi j’ai du mal à comprendre [heuu hum] mais j’ai du mal à comprendre un tas de phénomènes littéraires de toute façon (de Jane Austen à Twilight en passant par HP [])

  • Isil

    Heu je me rends compte que mon « Je n’adhère pas non plus à la souffrance » est idiot. Je connais peu de gens qui diraient qu’ils adorent voir les enfants souffrir Je voulais dire que je suis d’accord avec toi, on peut se surpasser sans souffrir.

  • Lhisbei

    @ Laurence : je vois ça (LOL comme diraient les djeuns ). J’ajoute ton lien. Je n’ai pas lu les précédents opus mais j’ai bien envie de m’y pencher.
    @ Lael : pas toujours très fin, non, mais mais il en faut pour tous les goûts []. C’est sorti début novembre je crois.

  • GeishaNellie

    Je suis crampée en deux ! C’est vraiment trop drôle ![mdr] Mais pourquoi c’est tout le temps les femmes les méchantes ?? [Non]
    Mais LA question : de quel côté les bloggeuses vivraient ? En Australie ou ailleurs, privée de leur précieux blog ? THE queston …