Succubus Nights – Richelle Mead 5


Succubus Nights

De Richelle Mead

Bragelonne – 377 pages

Nous retrouvons donc Georgina Kincaid (pour mémoire : le tome 1), notre succube préféré (oui on dit un succube même si c’est une femelle) aux prises avec son boulot, ses amours, ses emmerdes. Elle est toujours libraire et tente de vivre une histoire platonique (quelle cruelle idée quand on se nourrit de la vie de ses partenaires de gaudriole) avec Seth Mortensen, célèbre auteur de thriller. Dans cet épisode, elle se retrouve à donner un coup de main à un ami, Bastien, un incube (le double masculin d’un succube, vous suivez toujours ?) qui tente de fourvoyer Dana, égérie du parti conservateur qui reste totalement insensible à ses charmes. Comme si cela ne suffisait pas, Doug, son collègue libraire se transforme soudainement en Mick Jagger survolté et roi du rock. Trois histoires qui plongent notre héroïne dans des tourments infernaux.

Pfiou ! C’est le bruit du soufflé qui retombe… Tout ce qui fonctionnait pour moi dans le premier tome est absent du second. Le personnage de Georgina a perdu sa verve, son sens de la répartie. Il ne reste plus que le côté guimauve du personnage et c’est assez pénible sur 377 pages. Des trois intrigues du roman, deux sont des alibis (c’est le jeu de ce genre de livre, certes)  mais le lecteur attend tout de même que ces alibis l’intéressent un tantinet, ce qui n’est pas le cas ici. Le rythme est poussif du début jusqu’à la fin. Trois gros défauts qui ont suffit à éclipser les qualités du roman, qualité qui résident surtout dans la description des ambiances de concert et des relations entre les personnages mortels et immortels. Le point fort du roman tient au personnage de Bastien et du rôle qu’il endosse pour une scène clé. Et comme les scènes de sexes ne suffisent pas à sauver ce roman du naufrage… Je n’exclus pas totalement de poursuivre avec le tome 3 mais ce sera avec beaucoup moins d’enthousiasme…

Ce livre compte donc pour le vrai faux challenge Summer Bit-lit de Loula et Lhisbei.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 commentaires sur “Succubus Nights – Richelle Mead