Salon Livre Paris 2016 (2/2) 4


Comme promis dans ce billet, voici la suite du compte-rendu de notre visite au salon Livre Paris qui se tenait du 17 au 20 mars 2016. Direction les stands des éditeurs et, plus particulièrement, ceux des éditeurs de l’imaginaire. Et voyage au coeur des dédicaces…

Voici pour commencer quelques stands qui attiraient l’oeil :

Les éditeurs de l’imaginaire étaient bien représentés :

Atalante

L’Atalante dans le calme du matin

Chat Noir

Le Chat noir avec Georgia Caldera et Anthelme Hauchecorne, studieux.

Au diable (1)

Le Diable Vauvert

Au diable (2)

Le Diable Vauvert avec Ayerdhal

Critic

Chez Critic, Lionel Davoust, Laurent Whale et François Baranger se préparent

Sur les stands, des auteurs en dédicaces. Des stars (comme sur le stand de France Télévision) :

Antoine de Maximy (1)

Antoine de Maximy

Antoine de Maximy (2)

Antoine de Maximy

Et d’autres stars en littérature de l’imaginaire dont le récipiendaire du Prix ActuSF de l’Uchronie 2015

Jean Luc Marcastel (1)

Jean Luc Marcastel

Jean Luc Marcastel (2)

Jean Luc Marcastel

Et puis, quand on arrive sur le stand des indés, au détour d’une étagère…

une étagère

Une étagère

indés

Des auteurs en dédicace : Damien Snyers et Nabil Ouali

Chez les Indés on rigole bien avec la Belgitude (et ça personne ne pourra le retirer aux belges : un pays qui a inventé la fricadelle n’a peur de rien)

Indés on est fous (1)

Sara Doke, belge, fière de l’être, a la classe

Indés on est fous (2)

Sara Doke, studieuse, Jean-Laurent Del Socorro, concentré et Stefan Platteau, enjoué. La tradition, chez les Indés, veut qu’un auteur assis entre deux auteurs belges devienne automatiquement belge aussi. La Belgique, machiavélique, va conquérir le monde.

Indés on est fous (3)

Stefan Platteau, Sara Doke et moi on bosse, si, si. Bon, en fait on torture Sara, mais chut… Nos éditeurs ont tous le dos tourné, autant en profiter. A droite, Jérôme Vincent sirote un café (il doit avoir plus de café que de sang dans les veines) avec Gabriel Katz.

Bon allez, la photo sérieuse de l’auteur en dédicace (parce que le salon du Livre de Paris est aussi fait pour ça)

Karine Gobled

Faut vraiment une légende à cette photo ? Ok. Je casse les agrafes de tous mes stylos. J’affiche ma demi-belgitude. Je ne bois que de l’eau et ce gobelet de café, à droite, n’est pas à moi…

Photos par C.Schlonsok tous droits réservés à l’auteur

On termine par les acquisitions :

acquisitions

Techno Faerie de Sara Doke et Allison de Laurent Queyssi

 


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 commentaires sur “Salon Livre Paris 2016 (2/2)

    • Lhisbei Auteur de l’article

      Bu une la veille et une le soir en attendant le TGV.
      Mais je préfère la Tongerlo ou la Charles Quint (même si cette dernière tape plus)

  • Marguerite Lael

    ah j’ai oublié d’aller voir l’atalante ! il était ptet pas près des autres sff…
    Es tu passé sur le stand du Grimoire ? Marcastel était à côté sur le même ilot. vous étiez pas loin de nous avec actusf 🙂
    (J’ai aussi publié un retour de salon le même jour que toi ^^)

    • Lhisbei Auteur de l’article

      L’Atalante n’était pas loin. En face de Critic donc une ou deux rangées derrière les Indés mais pas du côté du grimoire. Je suis passée à côté du stand du Grimoire, mais je n’ai pas eu le temps de m’arrêter (et il y avait du monde). Je vais lire ton compte-rendu 🙂