Le tournoi des ombres – Hervé Jubert 2


tournoi des ombresLe tournoi des ombres
Une enquête de Georges Hercule Bélisaire Beauregard

De Hervé Jubert

Folio SF – 336 pages

Le Tunnel sous le Détroit reliant Sequana à l’Albion ne va pas tarder à être inauguré. George Beauregard et Jeanne, son assistante, sont envoyés à New London pour préparer la venue et sécuriser le voyage d’Obéron III et de Titania. Les tensions sont fortes entre Sequana qui chasse la féérie dans toutes ses incarnations et la perfide Albion dont le peuple Feys participe plus qu’activement au développement du pays : sans eux pas de révolution industrielle… A New London (la précédente version de London a été détruite par un gigantesque incendie), Georges doit collaborer avec John Dee – son nom est John Dee – psychomancien de son état (et espion pour la reine Victoria). John Dee a lui aussi son assistant : Henri Jekyll (qui a le bon goût de tomber amoureux de Jeanne). Dans une prison des confins, trois vieilles femmes, des soeurs dont le monde a oublié le nom, s’évadent. Et dans New London même, sous un smog surnaturel, les crimes se multiplient …

Le tournoi des ombres est la suite directe de Magies secrètes. Certaines intrigues secondaires du premier tome trouvent ici leur résolution – je n’en dirai pas trop pour ne pas vous spolier Magies secrètes. Du côté de l’intrigue policière, dans ce tome, elle prend toute sa place et sert de prétexte à une visite échevelée de la ville et à une suite de péripéties et de rebondissements avec un rythme sous adrénaline. Hervé Jubert en profite quand même pour explorer un peu plus ses personnages et leurs origines. La dimension politique prend une autre dimension puisque Le tournoi des ombres cristallise les tensions entre des grandes puissances et le jeu complexe des alliances. Si la profusion de personnages réels ou imaginaires traversant le récit (Gustave Doré, Dickens, Pandora, Puck – on échappe à Sherlock Holmes…) est toujours de mise, les notes de bas de pages, présentes dans le premier tome, ont, quant à elles, complètement disparu.

Moralité ? En route pour la troisième et dernière aventure de Georges Hercule Bélisaire Beauregard

extrait le tournoi des ombres

logo S4F3s2 miniLu pour S4F3s2

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires sur “Le tournoi des ombres – Hervé Jubert

    • Lhisbei Auteur de l’article

      Ils peuvent se lire indépendamment les uns des autres. Dans Le tournoi des ombres, Hervé Jubert glisse, sans que ça nuise à la narration, le rappel des événements marquants de Magies secrètes.
      C’est plus une préférence du lecteur (perso je trouve que c’est toujours mieux de lire les tomes précédents quand on est dans une série)