Imaginales 2017 – Les conférences du vendredi


Lire les premiers billets des Imaginales 2017 : C’est parti, Bilan à chaud, Auteurs en dédicace, Nos dédicaces, Les conférences du jeudi.

Le rythme des conférences du vendredi n’était pas très intense. Nous avons zappé un paquet de conférences au profit de discussions plus ou moins animées avec les quelques blogopotes présents (j’avais dénoncé leur identité dans le Bilan à chaud). Cependant, nous étions matinaux pour la cérémonie de remise des prix des écoliers qui se tenait à 10h au Magic Mirrors 3. Notre motivation ? Revoir Endea qui accompagnait sa classe. Mentionnons tout de même que le prix a été remis à Florence Hinckel pour son roman Traces et qu’elle avait réalisé une vidéo de remerciement qui a été diffusée pendant la cérémonie (à écouter ici).

Florence Hinckel

A 14h, nous étions au Magic Mirrors 3 pour la table ronde intitulée Bienvenue dans les mondes décalés du steampunk avec Cécile Duquenne, Victor Fleury, Xavier Mauméjean, Jean-Luc Marcastel et Solène Dubois à la modération. Deuxième conférence qui a retenu toute mon attention et qui m’a donné envie de laisser une seconde chance à l’univers de Bagne de Cécile Duquenne auquel je n’avais pas du tout accroché. La conférence se réécoute ici.

Xavier Mauméjean

A 15h dans le Magic Mirrors 1 se tenait la conférence Premiers romans, nouveaux talents avec Marie-Lorna Vaconsin, Grégory Da Rosa, Emmanuel Chastellière , Isabelle Bauthian et Stéphanie Nicot à la modération. Beaucoup de lectures d »extraits pour donner envie d’aller plus loin, mais j’ai manqué de concentration, j’avoue. Rattrapage ici.

Marie-Lorna Vaconsin

A 18h un petit tour au Magic Mirrors 2 pour une conférence SF sur le thème  Récits de science-fiction… Pour nous faire rêver ou réfléchir ! avec Sylvie Lainé, James Morrow (traducteur Romain Roy), Andri Snaer Magnason (traducteur Éric Boury), Lise Syven et Natacha Vas-Deyre. Encore une conférence intéressante où James Morrow nous a régalé en militant pour la diffusion du savoir scientifique en reproduisant les expériences de Galilée sur la gravité et où Andri Snaer Magnason nous a perdu avec ses sternes arctiques (n’est-ce pas Yueyin ?)

James Morrow et son traducteur Romain Roy

Photos par C.Schlonsok tous droits réservés à l’auteur

Peu de conférences ce vendredi, mais cette absence de quantité est largement compensée par la qualité des interventions, des intervenants et les interactions avec les blogopotes. A bientôt pour la suite !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *