Le coeur perdu des automates – Daniel H. Wilson

Le cœur perdu des automates

De Daniel H. Wilson

Fleuve, collection Outre Fleuve – 416 pages. Traduction de Patrick Imbert.

Moscou, 1709. Dans un atelier secret du palais de Pierre le Grand, Favorini redonne vie à deux automates. Le premier, un grand guerrier baptisé Piotr (et Pierre en hommage à son tsar), a pour Parole la Pravda. Son existence entière sera donc dédiée à la vérité, la justice et l’honneur. Le second, à l’apparence d’une poupée de la taille d’une enfant de 12 ans, appelée Helena, a pour Parole la Logicka, la pureté de la raison. Favorini n’a pas inventé ces automates très évolués, ces Avtomats j’ajouterai Que passe l’hiver de David Bry et Les Neiges de l’éternel de Claire Krust aussi.capables de penser et de parler. Ils ont été retrouvés en Chine et, depuis leur réveil, ils n’ont plus de souvenirs de ce qu’ils ont été.
De nos jours, June Stefanov voue sa vie à la recherche et à l’étude des automates. Elle parvient même souvent à les réparer. Elle n’a cependant aucune connaissance de l’existence des Avtomats. Alors, bien entendu et très rapidement, elle va croiser la route de Pierre et d’Helena … et d’une guerre millénaire.

Le cœur perdu des automates s’articule autour de deux trames narratives : celle de Pierre et Helena d’un côté et celle de June de l’autre. La première, assez contemplative, nous permet de remonter le fil de l’histoire des deux Avtomats. C’est, de loin, la plus intéressante des deux. La seconde plonge le lecteur dans l’action, avec bastons, courses poursuites et guerre entre automates sans âges. Quand on aime les films d’action, le roman fonctionne comme un page-turner, bien calibré (et aux rebondissements éminemment prévisibles malheureusement). Dans le cas contraire, la lassitude s’installe vite. Soyez prévenus.

Un extrait

Challenge ABC littérature de l’Imaginaire 2019
Lettre W

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Commentaire sur “Le coeur perdu des automates – Daniel H. Wilson”