Moréa T4, Un parfum d’éternité – Arleston, Latil et Labrosse


Moréa
T4 – Un parfum d’éternité

de Arleston, Latil et Labrosse

Soleil – 48 pages

Présentation de l’éditeur
Moréa l’immortelle est enfin revenue sur Terre après son petit séjour forcé dans l’espace… et sur Mars. Elle sait désormais que la lutte entre les Dragons et les Anges a débuté sur la planète rouge et se terminera sur la bleue.

Mais si, en attendant de trouver un moyen d’en finir avec ses ennemis, Moréa espère tranquillement de son immense fortune, elle se trompe lourdement. Ses adversaires sont prêts à l’attaquer sur tous les terrains, y compris de l’intérieur !

Mon avis
De retour de son périple dans l’espace Moréa reprend sa place à la tête de la DWC. L’explosion d’une bombe au siège de la compagnie l’éloigne pour un temps de la guerre entre Anges et Dragons pour la replonger dans des intrigues politico-financières. Le côté SF fantastique s’atténue beaucoup pour laisser place à un scénario plus conventionnel et parsemé de clichés (l’histoire d’amour compliquée entre Moréa et Théo, le secret de sa vraie nature qu’elle ne peut lui révéler…laissent un arrière goût de déjà vu). Autant le 3eme tome de Moréa faisait progresser l’histoire autant celui-ci fait languir le lecteur. Nous n’en saurons pas plus sur les Anges et les Dragons. Ce quatrième tome fait office de diversion. Les auteurs ont-ils voulu faire monter le suspens ? C’est raté en tout cas pour moi. J’avais plus l’impression de lire du Largo Winch en moins bon. Je me suis ennuyée. Et je ne sais pas si je mordrai à l’hameçon du 5eme tome…

Un tome pas original pour un sou et qui m’a franchement déçu.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *