Interférences – Yoss 4


Interférences

de Yoss

Rivière Blanche – 180 pages

Interférences est un « roman novelliste » selon Sylvie Miller, sa traductrice et préfacière. Il est composé de trois nouvelles se déroulant dans un même cadre et réunies en un seul volume, des nouvelles qui narrent trois épisodes différents de l’histoire de deux pays voisins, le grand pays, bastion de l’économie mondiale,et le petit pays gouverné par son Affable Dictateur, Guide Prévoyant de son Peuple, Timonier Suprême. Quand on sait que l’auteur est Cubain on reconnaît très vite les USA et Cuba dans ces deux pays.

La première nouvelle (que l’on retrouve aussi dans Dimension  Latino, anthologie aussi dirigée par Sylvie Miller et publiée chez Rivière Blanche), Les Interférences, nous emmène dans la famille Pérez, famille du petit pays, dont la télé, plutôt que de dérouler ses programmes habituels, se branche directement sur les chaînes du futur. Le Guide Éclairé du petit pays peut donc ainsi « prévoir » l’avenir du monde, s’ériger en sauveur de l’humanité et prendre sa revanche sur le reste du monde. Mais la vie n’est jamais aussi simple… Dans Les pièces, les paisibles habitants du grand pays se transforment soudain en objets, en pièces détachées de ce qui pourrait être un vaisseau spatial mais qui laissent perplexes les scientifiques et les services de sécurité. C’est l’affolement dans le grand pays, affolement qui se propage dans le petit pays quand il est à son tour touché. Le dernier texte, Les cheminées, met un point final à l’histoire de la concurrence des deux pays. De la cheminée de la Liberté ou de celle de la Dignité, laquelle s’élèvera le plus haut ?

Le roman est très court mais il est complété par une intéressante interview de Yoss. Et ce n’est pas tout puisque Sylvie Miller et Rivière Blanche nous offrent deux textes en guide de bonus, textes dont je ne vous donnerai que les titres (comme pour les bonus cachés des CD il vous faudra vous procurer l’ouvrage) : Ils étaient venus et Seppuku.

Interférences réussit à être à la fois drôle, léger et critique en épinglant tour à tour chacun des deux pays, leurs comportements idiots, tout en nous obligeant par là même occasion à étudier nos propres comportements. Les thématiques sont résolument SF et ne sont pas qu’un prétexte à la critique sociale. Interférences nous offre un drôle de regard sur la société contemporaine : acéré, humoristique et puissant. A lire absolument.

Lire aussi les avis de Yozone, NooSFere, ActuSF, Imaginelf, Angua, Mes Imaginaires, Temps de livre, Paul Maugendre.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 commentaires sur “Interférences – Yoss