Watchmen, Les Gardiens – Zack Snyder 4


Watchmen – Les Gardiens

Réalisé par Zack Snyder

Avec Jackie Earle Haley, Patrick Wilson, Malin Akerman, Matthew Goode, Billy Crudup, Jeffrey Dean Morgan…

Synopsis
Aventure à la fois complexe et mystérieuse sur plusieurs niveaux, « Watchmen – Les Gardiens » – se passe dans une Amérique alternative de 1985 où les super-héros font partie du quotidien et où l’Horloge de l’Apocalypse -symbole de la tension entre les Etats-Unis et l’Union Soviétique- indique en permanence minuit moins cinq. Lorsque l’un de ses anciens collègues est assassiné, Rorschach, un justicier masqué un peu à plat mais non moins déterminé, va découvrir un complot qui menace de tuer et de discréditer tous les super-héros du passé et du présent. Alors qu’il reprend contact avec son ancienne légion de justiciers -un groupe hétéroclite de super-héros retraités, seul l’un d’entre-eux possède de véritables pouvoirs- Rorschach entrevoit un complot inquiétant et de grande envergure lié à leur passé commun et qui aura des conséquences catastrophiques pour le futur. Leur mission est de protéger l’humanité… Mais qui veille sur ces gardiens ?

Mon avis
Watchmen est une uchronie. C’est déjà un bon point. Le film est réalisé par Zack Snyder dont j’avais aimé l’adaptation de 300. Watchmen est aussi une adaptation d’un excellent comic, pardon, roman graphique de DC Comics signé Alan Moore & Dave Gibbons, seul comic classé par le Time parmi les « 100 meilleurs romans en langue anglaise depuis 1923 ». C’est donc avec un a priori positif que je suis allée voir ce film (c’était il y a longtemps mais si mon billet peut vous donner envie de le voir en DVD ou Blue-ray…)

1985, les USA ont gagné la guerre du Vietnam, Nixon entame un cinquième mandat, la guerre froide est à son paroxysme et le monde est à 5 minutes d’une apocalypse atomique. Depuis les années 30 des super-héros font régner l’ordre et la justice (celle du gouvernement of course), matent les insurrections, gagnent les guerre pour le compte des USA. Leurs noms ? Rorschach, Le Hibou, Le Spectre Soyeux, Ozymandias, Dr Manhattan, Le Comédien… Tous sauf le Dr Manhattan (un scientifique dont l’expérience a mal tourné) sont des super-héros de père en fils et n’ont pas de réelles facultés hors du commun. Mais le gouvernement a fini par les mettre à la retraite sous la pression des électeurs qui demandaient des comptes. Seul le Dr Manhattan continue de travailler pour l’état… Jusqu’au jour où l’un des retraités se fait assassiner. Et là hop de multiples théories du complot s’enchaînent pour mieux perdre le spectateur. Qui est un « bon » ? Qui est un « méchant » ? Qui veut la peau des Watchmen ? Leur peau vaut-elle la peine d’être sauvée d’ailleurs ?

Le début est un peu difficile à suivre. Pendant la première demi-heure les flash-backs se succèdent pour poser le contexte, ancrer le spectateur dans cette réalité alternative. C’est un peu long et cela semble fastidieux mais ils sont indispensables à la bonne compréhension du reste du film. Ensuite les 2h10 restantes passent très très vite. Et l’a priori positif se transforme en avis positif tout court. Ce film, qui change des films de super-héros classiques alignant les clichés, est à voir impérativement.

Absolument.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 commentaires sur “Watchmen, Les Gardiens – Zack Snyder

  • Angua

    Oh oui!
    Oh oui, il faut voir ce film! Un ami m’y avais emmenée peu après sa sortie, et je ne le regrette absolument pas!
    Je n’avais pas eu cette impression de longueur au début, bien au contraire… J’ai passé les premières minutes du film à jouer au « Et si…? » que j’aime tant dans les uchronies. Et le Dr Manhattant, Rorschach… pour une fois qu’on nous propose des super-héros avec une vraie personnalité!