Trolls & Légendes IV – Compte rendu part one

Hier nous étions donc à Trolls & Légendes, « festival » porté sur la fantasy. Je mets le mot festival entre guillemets car, pour moi, Trolls & Légendes s’est transformé en hypermarché et a perdu, pour cette édition, et pour moi en tout cas, le titre de festival.

Qu’est-ce qui me fait râler ? Plein de petits détails. Pourtant les visiteurs costumés sont toujours plus nombreux et amènent une ambiance particulière. D’ailleurs c’est le festival complet qui attire de plus en plus de monde. Du côté de ce qui fâche c’est essentiellement que l’organisation des lieux ne varie pas beaucoup et n’est pas toujours adaptée. Prenons les expositions. Elles ne sont plus mises en valeur. Elle n’ont pas bougé : elles sont toujours situées dans le hall mais comme il y a de plus en plus de monde elles sont de moins en moins visibles. L’éclairage par spot des oeuvres sous verre est mal fichu car il se reflète sur le verre. Autre petit détail : faire le marché de T&L c’est pire que faire celui de Ramatuelle ; les échoppes sont trop rapprochées (toujours par rapport au monde présent) et il est pratiquement impossible de regarder et d’acheter (j’avoue que mon porte-monnaie ne s’en plaindra pas).  Les stands autour de l’espace librairie sont aussi trop rapprochés. En fait le festival a du succès et on se retrouve pressés comme des sardines dans un hangar non climatisé (sans possibilité de se rafraîchir car la brasserie du troll est en permanence bondée) (sauf la salle de conférence, qui mérite le titre de glacière officielle du festival si j’en crois mes camarades blogueurs qui ont suivi la conférence de Robin Hobb) (oui, je suis comme Cachou j’aime les parenthèses). Et le comble du pompon sur la sardine c’est l’animation de supermarché qui va bien avec. Entre les mômes perdus dont les parents sont attendus à l’accueil à la brasserie (et comme dans tout bon supermarché ils sont font attendre et nos oreilles en profitent plusieurs fois) et les discours insipides pendant le concours de déguisements j’ai passé un certain temps dehors pour échapper à la terrible et tenace impression que j’étais en train de faire mes courses comme n’importe quel samedi du mois. Tout cela après les renseignements erronés donnés par les bénévoles et la prise de tête qui en a suivi sur un forum (oups je crois que je suis rancunière) m’a légèrement refroidie.

Pourtant j’ai passé une excellente journée, malgré tous les points négatifs que j’évoque plus haut. Pourquoi ? Et bien parce que nous avons rencontré beaucoup de gens sympas. Car en plus des auteurs présents sur le site et en dédicace il y avait aussi des blogueurs. Une rencontre de blogueurs était prévue et à 11H45 j’exhibais fièrement un MrGreen made by myself (je vous épargne la photo). Julien Naufragés et Maëlig ont été les premiers à nous rejoindre. Spocky et Mr Spocky ont suivi et Cachou nous a retrouvé ensuite. Mr Spocky et Mr Lhisbei se sont trouvés des points communs et étaient intarissables sur le chemin du restaurant. Marc n’a pa pu nous rejoindre pour le resto et Tortoise et Pandora avaient prévu de nous rejoindre en début d’après midi. Nous sommes allés déjeuner dans une pizzeria où le pizzaïolo devrait apprendre à faire une pâte à pizza (les couteaux à viande avaient du mal à en venir à bout). Notez que j’avais opté pour des pâtes (une mauvaise expérience récente dans une pizzeria m’amène à la plus grande des prudences). Nous avons beaucoup parlé (de toute façon les blogueurs sont de vraies pipelettes) ; trop car nous sommes arrivés en retard pour le RDV de l’après-midi, manquant ainsi Pandora (désolée Pandora, j’aurais aimé te rencontrer). Nous avions vu quelques minutes Marc à la sortie du resto (c’était trop court) et Tortoise nous a rejoint pour que nous affrontions la foule et entrions dans le temple (parabole par Nick). A l’intérieur nous nous sommes perdus, retrouvés, perdus à nouveau mais tout s’est terminé devant une Cuvée des Trolls à la terrasse d’une brasserie proche du site du festival. De chouettes rencontres avec des passionnés. Certains sont vivement attendus à Epinal pour les Imaginales !

Du côté des rencontres, celles avec les auteurs ont été aussi de très bons moments. Ils étaient nombreux. Robin Hobb était présente (avec une file d’attente de fan qui constituait un mur infranchissable…). Richard Morgan était là aussi (mais je n’avais pas pris avec moi mon exemplaire de Carbone modifié, idiote que je suis).

Sur la photo ci dessous : Brice Tarvel, Xavier Mauméjean, André-François Ruaud, Richard Morgan, une moitié de Sara Doke, Ayerdhal…

(Clic)

Nous avons eu l’occasion de discuter avec :

Ayerdhal

(nous espérons avoir converti un certain nombre de blogueurs présents, pauvres victimes de notre fan-attitude)

(Clic)

Xavier Mauméjean, toujours aussi charmant, et qui a ensuite été interviewé par deux personnes très joliment costumées façon steampunk

(Clic)

Nathalie Dau sur le stand d’Argemmios

(Clic)

et Nadia Coste (mais chut car le livre n’est pas pour nous)

(Clic)


Photos de C.Schlonsok et Lhisbei tous droits réservés

Quand nous aurons terminé de trier les 221 photos prises sur l’après midi (oui nous sommes avons la gachette facile) nous reviendrons les partager avec vous. En attendant vous pouvez lire aussi les très chouettes billets de Cachou, Julien et Maëlig.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

13 commentaires sur “Trolls & Légendes IV – Compte rendu part one”