Utopiales 2012 – En différé – Chapitre 2 7


Lire le prologue et le chapitre 1.

Comme promis voici un retour sur les premières conférences, celles qui nous ont le plus marqués M. Lhisbei et moi, lors de ces Utopiales 2012.

Pour la fangirl de Gaiman que je suis, la rencontre animée par Jérôme Vincent le samedi à 19h a été un grand moment. Neil – cheveux fous – Gaiman, volubile et chaleureux, nous a, en sus, régalé d’une lecture à voix haute de son prochain roman The Ocean at the end of the lane qui sortira en juin 2012 en anglais. Mon niveau d’anglais n’était pas suffisant pour bien comprendre l’extrait lu mais je me suis laissée bercer par la voix envoutante de Neil Gaiman. J’espère que son éditeur français, Le Diable Vauvert, fera traduire ce roman. La conférence s’écoute chez ActuSF.

M. Lhisbei a ressenti la même impression de fanboy avec la rencontre avec Michaël Moorcockle vendredi à 18h (également animée par Jérôme Vincent). La conférence s’écoute ici.

Rééditer Nancy Kress, auteur trop peu présente en France (comme Lisa Tuttle tiens) me parait une excellente initiative (merci ActuSF). La rencontre avec Nancy Kress le vendredi à 13h (animée aussi par Jérôme Vincent – il est décidemment partout) restera un moment important pour moi. La conférence s’écoute ici.

Ces Utopiales ont aussi été l’occasion de faire connaissance avec le robot Nao fabriqué par Aldebaran Robotics. La présentation par Rodolphe Gélin, agrémentée de vidéos et d’un diaporama, s’est révélée extrêmement intéressante. L’auditoire (et nous étions nombreux dans l’espace Shayol) était captivé. Si les perspectives sont alléchantes sur ses capacités à aider l’être humain, la marge de progression reste encore importante (faible autonomie, petite taille etc). Pourtant je ne peux m’empêcher d’y croire à ce petit robot et j’espère bien, qu’un jour, avoir l’occasion d’accueillir un Nao à la maison (quand son prix ne sera plus de 12 000 € s’entend). La conférence s’écoute .

Autre temps fort du festival, l’hommage rendu à Roland C. Wagner le vendredi à 19h. Roland C. Wagner nous a quitté cet été. Il était l’un des écrivains les plus ouverts, les plus chaleureux que nous ayons rencontré. Et l’un des meilleurs, dans tous les sens du terme. Un type bien aussi. Engagé, entier, révolté mais profondément accueillant. Avec lui tout le monde avait sa place dans le peuple de la SF : lecteurs, fans, écrivains, traducteurs, éditeurs… Ce vendredi-là ses amis, Ayerdhal, Sara Doke, Claude Ecken, Eric Picholle, Mireille Rivalland et Norman Spinrad étaient sur scène pour évoquer l’homme et l’écrivain. Un moment très émouvant mais digne et dénué de pathos. La conférence peut se visionner ici.

 Photos de C.Schlonsok tous droits réservés


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 commentaires sur “Utopiales 2012 – En différé – Chapitre 2

  • Tigger Lilly

    Hiii, Nao il est trop sexy !!
    Michael Moorcock je suis complètement passée à côté. En même temps je ne l’ai jamais lu, erreur qu’il faudra que je répare à l’occasion.
    L’hommage à RC Wagner était très émouvant en effet.

  • Vert

    Faut que je rattrape toutes les conférences avec Gaiman, en plus j’adore quand il lit ses textes à voix haute, c’est un très bon lecteur
    (ça m’arrive souvent d’entendre sa voix quand je lis ses romans, surtout en anglais, oui je suis un peu atteinte xD)

  • Acr0

    Voilà une conférence que je dois absolument écouter ! (celle de Gaiman) mais si je vais sur le programme, mon Cher&Tendre voudra forcément écouter celle de Moorcock.
    C’est vrai qu’il a une bonne bouille ce Nao (malgré son prix)