Utopiales 2012 – En différé – Chapitre 3 4


Lire le prologue et les chapitre 1 et 2.

Comme promis hier voici un billet un peu plus sérieux. Retour aux Utopiales 2012 qui se sont tenues à Nantes. Et, cette fois, place aux images et au rêve. Nous parlerons donc d’une partie des expositions.

La plus impressionnante – mais aussi la plus barrée selon mon échelle artistique personnelle – se tenait au Lieu Unique à quelques centaines de mètres de la Cité des Congrès. Fragiles territoires de Robert Henke est bien la seule installation pour laquelle j’ai eu besoin d’un décodage en règle, décodage généreusement fourni d’ailleurs sous forme d’un feuillet A3. Photo au recto. Explications au verso. Imaginez-nous, M. Lhisbei et moi, pénétrant dans un vaste hall à colonnades, plongé dans la pénombre. Sur le mur du fond, gigantesque, une image fluctuante, des tracés lumineux, éphémères, rythmés (ou pas parce que le son avait quand même l’air déconnecté de l’image) par des sons électros hypnotiques. Barré je vous dis.

(Clic)

Autre expo bien barrée  mais drôle, dernière planète avant Legoland : vous aimez les Lego ? Moi aussi. Donnez ces petites briques de plastique à des adultes mordus de SF (des AFOLS, Adults Fans Of Lego ») et bonjour Star Wars, vaisseaux spatiaux et Maître Yoda … (le côté obscur du Lego peut-être ?)

Plus classique mais qui a ravi M. Lhisbei, l’exposition Manchu avec ses tableaux et les exraits des magazines Ciel et espace qu’ils ont illustrés. Personnellement cette expo m’a fait aussi un peu beaucoup rêver.

Terminons ce billet – vous aurez encore des photos d’expos prochainement – avec Mémoire des mondes troubles de Nicolas Fructus, histoire en quinze tableaux photographiques inspirés par les univers lovecraftiens. Ces montages réalisés à partir de vieilles photos m’ont mise assez mal à l’aise par leur réalisme. Et comment dire… si vous aimez Lovecraft, vous aimerez. Si Cthulhu vous fout la trouille, vous aimerez avoir peur. Une réussite en somme.

Photos de C.Schlonsok tous droits réservés

Le prochain billet des Utopiales parlera de cérémonie des Prix, puis nous reviendrons sur les conférences, sur les expos et encore sur les conférences et sur les Prix et ainsi de suite jusqu’à ce que mort s’en suive…


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 commentaires sur “Utopiales 2012 – En différé – Chapitre 3

  • endea

    L’expo de Manchu j’ai adoré, celle des Légos aussi mais je crois que c’est le cas de beaucoup, j’ai vu une paire de gens baver d’envie devant toutes ces constructions ^^
    Je comprends ta notion de malaise face à l’expo de Fructus, mais cela prouve aussi à quel point la qualité est là, on avait vraiment l’impression que ces gens sur les photos vivaient ce qui a été rajouté.
    Sinon je veux bien des conférences, des conférences et des conférences jusqu’à ce que mort s’ensuive … de préférence avant le 21 décembre prochain que nous mourions dans de bonnes conditions, xd