Imaginales 2018 – Les conférences du samedi

Lire les premiers billets sur les Imaginales 2018 : Coup d’envoi, P’tit bilan, Auteurs et dédicaces, les conférences du jeudi et du vendredi.

Continuons le tour des conférences suivies aux Imaginales cette année. Troisième jour de présence sur le festival et cinq conférences suivies. Les cinq dernières puisque le dimanche, nous avons joué les dilettantes avant de reprendre la route du retour.

J’avais l’intention d’assister, en bonne blogueuse, à la table ronde Youtubeurs, booktubeuses… Une nouvelle façon de parler des livres ? à 10h avec Sailor Flo, Lanylabooks, Patatras et Hélène Ptitelfe et Lloyd Chéry journaliste au Point. Mais, pour avoir traîné au petit dej’ à parler de livres, je suis bonne pour un rattrapage.

Première conférence à 11h au Magic Mirrors Idolize pour écouter Le « coup de cœur » des imaginales 2018, Jean-Laurent Del Socorro, en entretien avec Stéphanie Nicot (et Silène Edgar assurant les lectures). Que dire ? Je suis fan de Jean-Laurent Del Socorro et je vous invite à le découvrir en réécoutant l’entretien ici.

Longue pause déjeuner (avec Ellen Kushner et Delia Sherman – j’y reviendrai dans un autre billet) et retour sur le festival pour la conférence de 15h au Magic Mirror Deluxe : un entretien avec Al Robertson, Sylvie Miller à la question et Morgane Saysana à la traduction. Bon passons sur le fait que nous sommes arrivés à 15h15 et que les photos sont toutes à contrejour et concentrons nous sur l’essentiel. Al Roberston a des choses intelligentes et intéressantes à dire – dans un français mâtiné d’anglais, mais c’est déjà extrêmement sympa de sa part de parler français : sur les brands (les marques), les social médias, les firmes et les comptables. Le comptable possède un énorme pouvoir : il sait tout de sa firme (c’est d’ailleurs les comptes falsifiés qui permet à de Tom Cruise de faire tomber La Firme). Ken Liu dans sa nouvelle « Le Fardeau » met lui aussi en scène un comptable avisé. Pour résumer l’avenir appartient aux financiers, l’humanité est plus que mal barrée. A réécouter ici.

A 16h direction le Magic Mirrors Idolize pour Réalités virtuelles… sociétés réelles ! avec Camille Brissot, Christopher Priest, Agnès Marot, Jeanne-A Debats et Valérie Lawson à la modération. Une des conférences les plus intéressantes, et probablement la plus étrange de ces Imaginales : la modératrice ne laisse pas ses invités pirouetter (on répond à la question, si, si, on ne se défile pas) et les chaises se vengent méchamment des outrages faits. A rattraper ici.

Nous restons bien installés dans le Magic Mirrors Idolize (en réalité, on se liquéfie sur place, mais la flemme de bouger) pour écouter à 17h la table-ronde Romans de science-fiction… futurs addictifs ! avec Claire Belmas, Christophe Lambert, Stéphane Przybylski, Laurence Suhner et Christophe de Jerphanion en modérateur. Légère déception pour cette conférence : j’ai trouvé que ça manquait d’unité tant les univers des auteurs sont différents et sans points communs. Vous pouvez vous faire votre propre idée en la réécoutant ici.

A 18h toujours dans le Magic Mirrors Idolize, l’entretien avec Nnedi Okorafor, animé par Stéphanie Nicot et avec Morgane Saysana à la traduction. Je crois pouvoir affirmer que le format entretien est celui qui me botte le plus. On a le temps de mieux connaître l’auteur et trouver des clés d’entrées dans son oeuvre. Le cas de Nnedi Okorafor est assez particulier. Autrice reconnue sur la scène US et récipiendaire d’une palanquée de prix prestigieux comme le Hugo ou le Nebula, son parcours éditorial en France est assez malchanceux. Son roman Qui a peur de la mort (prix World Fantasy du meilleur roman) a été publié en 2013 dans la collection Eclipse de Panini. Peu porté par son éditeur (disparu depuis), il est passé quelque peu inaperçu. ActuSF a pu reprendre le titre et le republier sous une superbe couverture en 2017. Et, rendons grâce aux éditions de l’Instant (petite maison tenue par des passionnés au goût sûr) pour la sortie de Kabu, Kabu son recueil de nouvelle en 2018. A réécouter ici.

Photos par C.Schlonsok tous droits réservés à l’auteur

Voilà qui clôt le volet conférences des Imaginales 2018 ! D’autres billets à venir, restez connectés…

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.