Ils ont rejoint ma PAL (134)

Bon, bon, bon. Le RSF Blog est resté à quai quelques semaines pour que l’équipage, réduit, puisse régler quelques affaires sur la bonne vieille terre. Rien de grave ou qui mérite d’être évoqué ici (sometimes life is a bicth dit-on) mais cela m’a tenu un peu éloignée du blog et même de la lecture. Cela ne nous a pas empêché de faire une ou deux petites choses intéressantes quand même « dans la vraie vie ». Or, donc et conséquemment, que s’est-il passé pour la PAL – puisque c’est ce qui nous intéresse dans ce billet – en mars et avril ? Revue de détail.

Les entrées de ces deux derniers mois sont au format papier uniquement et Otto ayant pris quelques jours de vacances forcées lui aussi, il les a présentées en vrac sur Insta :

On commence par Les Enfants de la Terreur de Johan Héliot arrivé en mars pour le prix ActuSF de l’uchonie (spoiler je viens de le commencer). La PAL uchronique grimpe dangereusement.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Karine Lhisbei (@lhisbei)


On continue avec l’arrivée d’une précommande Une-Heure Lumière (la collectionnite aigüe ne s’est pas arrêtée) : Le Serpent, La maison des jeux T1 de Claire North

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Karine Lhisbei (@lhisbei)

Après avoir ululé, j’ai reçu la novella Noir est le sceau de l’enfer de Jean-Laurent Del Socorro accompagnée de La guerre des trois rois du même auteur avec les superbes illustrations de Marc Simonetti.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Karine Lhisbei (@lhisbei)

SP surprise dans la boite aux lettres avec Le tombeau scellé T1, Gideon la neuvième de Tamsyn Muir. Anne-Laure (Chut Maman lit) et Stéphanie (De l’autre coté des livres) ont beaucoup aimé.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Karine Lhisbei (@lhisbei)


La vie c’est comme une boîte de chocolats, on ne sait jamais sur quoi on va tomber. Et bien parfois, on tombe sur des gens sympas qui nourrissent vos bibliothèques uchroniques. Ici avec cet essai sur L’Uchronie : l’Histoire telle qu’elle n’a pas été, telle qu’elle aurait pu être

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Karine Lhisbei (@lhisbei)

Autre entrée en PAL, le dernier Christopher Priest Rendez-vous demain que la Malki a beaucoup aimé (mais qui n’a pas encore publié sa chro)

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Karine Lhisbei (@lhisbei)

Bien entendu, le nouveau Bifrost est arrivé (l’enveloppe est intacte, mais je n’ai pas pris de photo, il faudra me croire sur parole – suis-je une narratrice fiable ?)

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Karine Lhisbei (@lhisbei)

En audiolivre, j’ai lancé L’assassin entre en scène de Ngaio Mars, la deuxième aventure de l’inspecteur Roderick Alleyn de Scotland Yard

Du côté des sorties : nothing, nada ou presque.

Sur ces deux mois, j’ai laissé de côté la lecture l’anthologie Par delà l’horizon et en audio livre j’ai réussi l’exploit de caler dans La peste et la vigne de Patrick K. Dewdney ET dans L’assassin entre en scène de Ngaio Mars, un cosy mystery doudou. La panne de lecture est à présent terminée mais je ne peux pas encore vous dire à quel bouquin je le dois (d’ailleurs il n’est pas encore officiellement entré en PAL). Et, le comble, c’est que je n’aurais pas parié un kopeck sur ce bouquin là en particulier, mais nous en reparlerons un peu plus tard, en détail (comment ça, c’est du teasing ? Faipaitement !). Mai devrait s’annoncer meilleur et je devrais pouvoir sortir quelques titres uchroniques de la PAL (pas le choix, y’ une délib dans les tuyaux)

Les comptes sont faits : 4 entrées en PAL principale et 3 entrées en PAL des Nouvelles et novellas pour 0 sorties. La PAL, dantesque, (j’en vois un se moquer as usual) compte 335 titres et celle des Nouvelles et novellas se monte à 73 titres.

Côté blog, on a maintenu à flot les parutions avec Anne-Laure du blog Chut Maman Lit. Bon d’accord nous étions en retard, mais recenser les parutions ça prend du temps quand les maisons d’édition n’ont ni newsletter, ni site web à jour et qu’il faut écumer les réseaux sociaux pour trouver les annonces, teasings etc. Je n’ai même pas pu prendre le temps de faire un bilan du Challenge Winter short stories of SFFF de Célinedanaë. Notre Trolle préférée l’a réalisé (et je découvre que je suis la reine des Bifrosts puisque j’en avais profité pour rattraper mon retard de lecture de la revue) : Bilan final Winter Short Stories of SFFF.

Côté vraie vie, j’ai pu participer au MTI Expérience des étudiants du Master MTI – Management de la Technologie et de l’Innovation porté par Paris Dauphine et MINES ParisTech. Il avait pour thématique : « Uchronie : changer d’imaginaires pour innover ». On s’est amusé, M.Lhisbei et moi à transformer la cave en laboratoire-bunker et à enregistrer ma prestation puisque je ne pouvais pas, en semaine, rejoindre la capitale (le seul moment où je vais à Paris en semaine c’est pour le boulot).

Côté ciné toujours pas de virée au multiplexe voisin (même pas eu le temps de regarder ce qui sortait alors pas de regrets…). Mais là Benedict Cumberbatch revient dans le second opus de Doctor Strange et il va falloir que je me bouge.

Sur Prime, je me suis mangé toutes les saisons dispos de Bosch (et j’attends de voir si Bosch Legacy arrive chez nous). On a commencé MrRobot mais M. Lhisbei n’a pas accroché et je vais terminer seule même si j’ai l’impression de voir déjà tout le truc au bout de 4 épisodes. Côté bonne surprise, on s’est boulotté les deux saisons d’Upload et j’y reviendrai dans quelques temps sur le blog.
Côté film, on s’est maté un mauvais Jackie Chan (Vanguard), un Copshop sympa parce qu’il ne se prend pas au sérieux (que les acteurs font le job), Fatman (une comédie action où un sale gosse de riche engage un tueur pour éliminer le Père Noël, c’est pas top top mais ça repose le cerveau) et Crisis avec Gary Oldman, un film un peu lent et un peu raté mais qui reste intéressant pour son regard sur la crise des opiacés aux USA. On y trouve trafiquant de drogues qui organise un fait circuler du Fentanyl entre le Canada et les États-Unis, une architecte se bat contre sa dépendance à l’OxyContin et cherche à découvrir qui a assassiné son fils et un professeur d’université qui découvre que la société pharmaceutique qui finance ses recherches ment quelque peu sur l’absence d’addiction de son nouvel antidouleur miracle. Toute la saison 5 de Bosch tournait autour d’un trafic d’opioïdes aussi. Je me suis endormie devant Boss Level (une boucle temporelle navrante, je n’ai pas d’autres mots).

On termine en musique avec ceci. J’avais 13 ans en 1989 (trop jeune pour voter, trop jeune pour les concerts). J’en ai 46 (today) et je me sens encore jeune au moins sur un point. On a le droit d’être en colère, on a le droit d’être déçu et dégouté par nos politiciens & gouvernants mais on a pas le droit d’oublier que le FN/RN  est un parti fasciste, xénophobe et raciste aux racines néo-nazies.

 

Vous aimerez aussi...

10 réponses

  1. Nick le Vilain Père Fouettard dit :

    « Du côté des sorties : nothing, nada ou presque. »
    Mouahahahaaaaa ! :-p
     » (j’en vois un se moquer as usual)  »
    Hihihihi.

  2. North et Priest, deux incontournables et deux bonnes lectures.

  3. Tigger Lilly dit :

    Intéressée de savoir ce que donne les aventures de Roderick Alleyn 😀
    En espérant que tu puisses sortir la tête de l’eau et reprendre des activités normales 🙂
    Bon mois de mai ^^

  4. Baroona dit :

    Vu le nombre de (non-)lectures, c’est pas si pire pour la PàL finalement.
    « même si j’ai l’impression de voir déjà tout le truc au bout de 4 épisodes » : j’ai tendance à penser que ça reste excellent même en anticipant « le truc », en tout cas mon revisionnage n’en a pas pâti.
    Il me semble avoir vu « Bosch Legacy » dans le planning de Prime. *va vérifier* C’est prévu pour vendredi !

    • Lhisbei dit :

      C’est pas si pire comme on dit 😉
      Ah mais merci pour le tuyau sur Bosch. 🙂 je vois qu’il y a une autres série qui sort  » Vers les étoiles » qui m’a l’air intéressante aussi

  5. J’ai du mal à savoir si Gideon la neuvième te plaira. Perso j’ai trouvé qu’il était extra pour se changer les idées !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.