Contes de la Maison Blanche T1,Lune des loups – Diana Kennedy 4


Lune des Loups
Contes de la Maison Blanche T1

De Diana Kennedy

Atelier d’Art de Diana Kennedy – 48 pages, N/B, couverture couleur

Nous sommes en 1793 en Américanie et plus précisément dans la province du Wolves Moon, un vaste territoire où la toundra le dispute aux collines arides. John F. Kennedy, entamant sa campagne pour les élections présidentielles, s’y rend pour tenter de gagner les électeurs à la cause de son parti. Las ! Le conducteur de la diligence censée l’amener Takatemkpa-Hill n’est pas de son bord politique et l’abandonne en plein milieu de nulle-part. Et c’est le début d’une aventure palpitante sur les traces d’un mystère autour du crash d’un Zeppelin.

Cette BD sans bulle (ou roman graphique si l’on préfère) permet à la fois d’avoir des dessins bien travaillés, presque épurés en noir et blanc, très réussis, avec des personnages aux expressions animées, et une histoire passionnante, teintée d’action et de rebondissement à la « Indiana Jones », et qui nous fait entrer très vite dans l’univers original inventé par Diana Kennedy. En Américanie, en plus de se déplacer à cheval, de cotoyer des mammouths, des lions et des loups, on est polygame multisexe – John F. Kennedy est marié avec 5 femmes et 2 hommes, on a le choix de sa religion – Kennedy est un païen dans la tradition de ses ancêtres celtes – et les deux partis en compétition pour les élections sont Les Gardiens de la République, conservateurs, dont l’emblème est le puissant mammouth et les Scouts du nouveau sentier, libéraux et progressistes dont l’emblème est l’onagre. Rassurez-vous, je ne vous dévoile qu’un petit bout de l’univers dans lequel évolue John F. Kennedy. A vrai dire nous avons à peine dépassé la page 3… Ce qui devrait vous donner une idée de la richesse de l’univers construit par l’auteur.

Habituellement, je ne suis pas très fan des publications auto-éditées : la plupart des oeuvres manquent de qualité, de travail éditorial ou de relecture. Ici j’ai été plus qu’agréablement surprise par le travail de Diana Kennedy sur le fond et la forme. Une belle maquette, une histoire solide, crédible (projeter une figure aussi emblématique de JFK à une époque aussi extravagante n’est pas aisé) et bien rythmée, une relecture attentive qui a éliminé presque toutes les coquilles offrent aux lecteurs de passer un excellent moment. Le papier, légèrement glacé, au grain et à la texture agréable met en valeur la couverture, couverture qui rend mieux « en vrai » que son image sur le net le laisse penser. J’attends la suite avec impatience puisque Lune des loups est le premier tome d’une série. Je ne devrais pas trop souffrir puisque les tomes 2 et 3 sortent respectivement en juin et octobre de cette année.


Challenge Winter Time Travel.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 commentaires sur “Contes de la Maison Blanche T1,Lune des loups – Diana Kennedy