Prix Imaginales 2015 – Les lauréats

Les lauréats des Prix Imaginales 2015 ont été annoncés. Ce prix, consacré exclusivement à la fantasy, récompense à la fois des écrivains, des illustrateurs, des essayistes ou des traducteurs. Le jury composé de journalistes, de critiques et de spécialistes, départage les meilleures œuvres de fantasy dans six catégories.  La cérémonie de remise des prix se tiendra aux Imaginales d’Épinal le samedi 30 mai à 19h. Voici les lauréats :

Roman francophone
Manesh de Stefan Platteau
Les Moutons Electriques

Manesh le sentiers des astres 1

Étaient aussi nominés :

  • La lisière de Bohème de Jacques Baudou, (Les Moutons Electriques)
  • L’Instinct du Troll de Jean-Claude Dunyach, (L’Atalante)
  • American Fays d’Anne Fakhouri et Xavier Dollo, (Critic)
  • Trois oboles pour Charon de Franck Ferric, (Denoël)

Roman étranger traduit

Comme un conte de  Graham Joyce, trad. Louise Malagoli
Bragelonne

comme-un-conte

Étaient aussi nominés :

  • La moitié d’un roi de Joe Abercrombie, trad. Juliette Parichet, (Bragelonne)
  • L’Océan au bout du Chemin de Neil Gaiman, trad. Patrick Marcel, (Au Diable Vauvert)
  • Bloodsong d’Anthony Ryan, trad. Maxime Le Dain, (Bragelonne)
  • Morwenna de Jo Walton, trad. Luc Carissimo, (Denoël)

Jeunesse
La Voie des oracles d’Estelle Faye
Scrinéo

La voie des oracles

Étaient aussi nominés :

  • Le Royaume des cercueils suspendus de Florence Aubry, (Le Rouergue « Epik »)
  • Le livre de Perle de Timothée de Fombelle, (Gallimard)
  • Monstre en cavale ! d’Audrey Francaix, (Octobre)
  • La Balance brisée de Lyse Syven, (Castelmore)

Illustration
Hélène Larbaigt pour L’étrange cabaret des fées désenchantées
Mnémos « Ourobores »

L’étrange cabaret des fées désenchantées

Étaient aussi nominés :

  • Joy Ang pour les Dragons des Royaumes de Feu de Tui T. Sutherland (Gallimard Jeunesse)
  • Mélanie Delon pour l’artbook Opale I. Requiem of the Night, (Exuvia)
  • Aurélien Police pour ses couvertures de l’année
  • Les royaumes du Nord, bande dessinée de Stéphane Melchior et Clément Oubrerie, (Gallimard)

Nouvelle
Père-des-Pierres (novella) d’Orson Scott Card, trad. Jean-Daniel Brèque
L’Atalante

père des pierres

Étaient aussi nominés :

  • Ma Chèvre s’est mangé les pattes (recueil) d’Alex Burrett, trad. Patricia Barbe-Girault, (Aux forges de Vulcain)
  • La route de la conquête (recueil) de Lionel Davoust, (Critic)
  •  « L’été dans la vallée », dans Le Jardin des Silences de Mélanie Fazi, (Bragelonne)
  •  « La Tête aux souhaits » de Jeffrey Ford, trad. Karine Poirier, dans Fiction n°19
  •  « Le Récit du changelin » de Michael Swanwick, trad. Pierre-Paul Durastanti, dans Bifrost n°76

Prix spécial du Jury
Vincent Ferré, pour le recueil Lire J.R.R. Tolkien (Pocket)
et la supervision de la nouvelle traduction du Seigneur des Anneaux
(par Daniel Lauzon, chez Christian Bourgois)

Lire-Tolkien

Étaient aussi nominés :

  • « Studio Walrus », éditeur en ligne, pour son travail en faveur des littératures de l’imaginaire dans le numérique.
  • Metal et Fantasy de Franz E. Petiteau, (Camion Blanc)
  • Ankh-Morpok, guide illustré de Terry Pratchett, (L’Atalante)
  • L’Atalante pour la nouvelle édition du Roman du Roi Arthur de Thomas Malory.

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.