Utopiales 2018 – Les expositions 1/2

Pour suivre nos Utopiales dans leur intégralité, lire le Bilan à chaud et les Auteurs en dédicace.

Première exposition, assez dérangeante, de ce festival : MONDIALE™ de Beb-deum (qui a réalisé l’affiche des Utopiales, mais aussi la couverture de Ada de Masaki Yamada). L’artiste explore l’humanité à l’ère de la consommation mondialisée et des modifications corporelles (du tatouages à la scarification, en passant par l’ajout de prothèses, hybridation techno-organique). Une posthumanité à la limite de l’inhumanité.

Beb Deum

Le Petit Bestiaire fantastique de Thomas Olivri et de l’illustrateur Mister Hope rassemble plus de 100 monstres issus de la pop culture, de la mythologie, de la littérature, du cinéma, du jeu vidéo ou de la BD : vampires, monstre de Frankenstein, King Kong, Hellboy ou encore les Gremlins…

Bestiaire fantastique

Proposée par Science & Fantasy Growth Foundation (Shenzhen), L’imaginaire de l’Orient présente des oeuvres de trois artistes lauréats des trois dernières années du Prix « Morning Star » : XU Tianhua, REQUIN Dan et NICOTINE.

L’imaginaire de l’Orient

Le Musée Jules Verne et la Manufacture Fantastique proposent une immersion dans l’univers des Voyages extraordinaires de Jules Verne reconstitués en PLAYMOBIL®. Dans le monde de Jules Verne emmènent le visiteur à travers les Indes, l’Égypte, le Londres victorien ou l’Île Mystérieuse…

Dans le monde de Jules Verne
Dans le monde de Jules Verne
Dans le monde de Jules Verne
Dans le monde de Jules Verne

Photos par C.Schlonsok tous droits réservés à l’auteur

La suite des expositions dans un prochain billet !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 commentaires sur “Utopiales 2018 – Les expositions 1/2”