Utopiales 2019 – Les conférences du jeudi

Pour suivre nos Utopiales 2019 dans leur intégralité, lire le Bilan à chaud, Des auteurs en dédicace, la remise du prix Julia Verlanger et la remise du prix Planète SF des Blogueurs.

Retour sur nos Utopiales avec la première journée de conférences, celle du jeudi 31 octobre. C’était la première journée d’ouverture au public. Et cette année, il était au rendez-vous ce public. Et il était plutôt matinal pour écouter La leçon du Président Roland Lehoucq sur les voyages dans la Lune au cinéma. Il était 9h30 et l’esapce Shayol était complet. La conférence, passionnante comme on pouvait s’y attendre se réécoute ici.

Roland Lehoucq

A 10h30 direction la salle Tschaï pour la Rencontre avec Tristan Nitot, l’homme qui veut protéger notre vie privée avec Lloyd Chéry à la modération. Tristan Nitot n’était pas là et nous avons eu droit à une rencontre avec Pierre Bordage, l’homme qui parle à nos âmes en remplacement et c’était très bien. De toute façon écouter Pierre Bordage est toujours un plaisir. A réécouter ici.

Pierre Bordage
Croqué sur le vif (merci de nous avoir autorisé cette photo)

Pendant ce temps, se tenait, sur la scène Shayol, une table-ronde sur la Cryptographie avec Eric Gauthier, L.aura Fernández, Valérie Mangin et Marion Cuny à la modération. Rattrapage prévu ici.

Cryptographie
Cryptographie
Cryptographie
Cryptographie

A 11h30 toujours sur la scène Shayol direction Le monde vert avec Caroline Baroukh et Paul Rey et Mel Andoryss à la modération. On ne parle pas ici du roman de Brian Aldiss mais de végétaux et de ce qui les menace, et aussi d’algues et de bactéries. Pour partir à la découverte de la biosphère, la table-ronde se réécoute .

Le monde vert

A 12h30, on reste devant la scène Shayol (assis par terre, avouons, c’est plein à craquer) pour La face cachée de la Lune avec Ada Palmer, Johanna Sinisalo, Sara Doke et Sonia Zannad à la modération. On pardonne la trop longue introduction de la modératrice parce qu’il fallait poser le sujet et l’enjeu. La face cachée de la Lune c’est nous, les femmes. A l’échelle du monde, la moitié de la population est une minorité, n’est-ce pas une société merveilleuse. Ici la conférence revient sur l’invisibilisation de la moitié de l’humanité. Je vous invite à l’écouter ici (et si vos oreilles saignent, posez-vous quelques questions). Je vous invite à lire le live-tweet de Tigger Lilly.

La face cachée de la lune

Après cette matinée bien remplie, direction le bar de Mme Spock pour une pause déjeuner. Il ne reste presque plus rien. Un paquet de chips, une barre chocolatée et un fruit (pour l’alibi diététique) feront l’affaire. Nous sommes probablement tombés dans une faille spatio-temporelle ou un vortex de blogueurs parce que je n’ai plus vu une seule conférence ensuite. It’s a trap. M. Lhisbei, plus sérieux, plus assidu et moins pipelette, est descendu écouter Gilles Francescano poser quelques questions à Mathieu Bablet à propos de l’affiche des Utopiales. Un extrait ici.

Gilles Francescano et Mathieu Bablet
Mathieu Bablet
Mathieu Bablet
Gilles Francescano et Mathieu Bablet
Gilles Francescano

Photos par C.Schlonsok tous droits réservés à l’auteur

La suite des conférences dans un prochain billet (tri des photos in progress).

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Commentaire sur “Utopiales 2019 – Les conférences du jeudi”