Utopiales 2019 – Les conférences du samedi

Pour suivre nos Utopiales 2019 dans leur intégralité, lire le Bilan à chaud, Des auteurs en dédicace, la remise du prix Julia Verlanger et la remise du prix Planète SF des Blogueurs et les conférences du jeudi et du vendredi.

Retour sur nos Utopiales 2019 avec les conférences du samedi 2 novembre. A l’heure où j’écris ces lignes, les annulations de festivals et autres manifestations culturelles se succèdent à cause de l’épidémie / pandémie de Covid-19. Dans un climat anxiogène et une ambiance d’apocalypse (confinement, fermeture des frontières…) replonger dans le tri des photos des Utos m’a fait un bien fou. J’espère qu’il en sera de même pour vous.

La veille, vendredi 1er novembre, la cité des congrès avait atteint sa capacité d’accueil maximale. C’était le Black Friday. Qu’en est-il de ce samedi ? Globalement, nous l’avons trouvé plus vivable sans savoir si c’est parce que l’affluence était moindre ou la foule mieux répartie ou si nous avions réussi à nous adapter. M. Lhisbei, très organisé et relativement patient, a vite maîtrisé le système des tickets pour l’accès à la salle Tschaï par exemple. Les files d’attente ont aussi été l’occasion de bons moments avec de parfaits inconnus : l’humour sauve bien des situations…

Première conférence à 9h30, sur la scène Shayol avec Les espions dans la SF avec Olivier Vatine, François Froideval, Jeanne-A Debats et Hervé de la Haye à la modération. Nous n’avons pas suivi la conférence en totalité, alors rattrapage ici.

Les espions dans la SF

Nous quittons pour rejoindre, à 10h, la salle Tardis pour deux interros-surprise. Le Tardis a beau être plus grand à l’intérieur qu’à l’extérieur, la salle était pleine. La première interro porte sur Fantasy et histoire avec Jean-Laurent Del Socorro. Les questions fusent naturellement et l’auteur est passionnant. Mais une demi-heure, c’est trop court ! A réécouter ici.

Jean-Laurent Del Socorro
Jean-Laurent Del Socorro
Jean-Laurent Del Socorro

Puis à 10h30, toujours dans le Tardis, Patrick Marcel passait à la question pour De GoT à Good Omens. En réalité c’était plutôt l’inverse puisqu’il a commencé ou presque sa carrière de traducteur avec De bons présages de Neil Gaiman et Terry Pratchett. Un parcours de traducteur très intéressant à suivre. Je n’ai pas trouvé la captation de la conférence sur le site d’ActuSF.

Patrick Marcel
Patrick Marcel
Patrick Marcel

Nous descendons (les salles Tardis sont à l’étage) vers la scène Shayol pour écouter un bout de la Rencontre avec Jean-Pierre Dionnet modérée par Olivier Cotte. Elle a a débuté à 10h30. Jean-Pierre Dionnet est un sacré personnage. La rencontre s’écoute ici.

Olivier Cotte
Jean-Pierre Dionnet
Olivier Cotte et Jean-Pierre Dionnet
Jean-Pierre Dionnet

A 11h30 direction la salle Hetzel. Notre objectif : obtenir une place assise pour la table-ronde de 13h. Autant s’y prendre très tôt, car vu l’affluence, cela ne risque pas d’être trop tôt. Nous assistons (debout) à la fin de la table-ronde intitulée Humour, langue et SF avec Agnès Florin, Éric Gauthier, Laura Fernández, Johanna Sinisalo et Daniel Tron à la modération. Très intéressant à écouter. Rattrapage .

Humour, langue et SF

A midi, notre stratégie porte ses fruits. Lors des entrées / sorties, nous trouvons deux places assises (au premier rang, je déteste ça). Nous ne bougerons plus de Hetzel (la pause déjeuner ? Remise à plus tard). Nous assistons donc à la conférence sur La stratégie de l’autruche avec Thomas von Steinaecker, Fabien Vehlmann et Claude Ecken en modérateur. C’était très intéressant à suivre. Direction la captation.

La stratégie de l’autruche

A 13h00, voici la conférence tant attendue sur la Prédominance de l’esthétique de SF avec Cécile Duquenne, Stéphane Levallois, Étienne Barillier et Lloyd Chéry (avec ses trillions de hors série Le Point Pop spécial Utopiales à écouler ! ) Bon personnellement j’attendais plus de steampunk, mais on parle de SF, de Blade Runner et c’est déjà bien. A écouter ici.

A 14h30 sur la scène Shayol nous captons un bout de la table-ronde sur La bande dessinée sans paroles avec Pim Bos, Mathieu Burniat, Marc-Antoine Mathieu et Gilles Francescano à la modération. La table-ronde se rattrape ici.

A 15h, nous rejoignons la salle Tschaï pour Alien, les 40 ans avec Fred Blanchard, Stéphane Levallois, Roland Lehoucq et Hervé de la Haye à la modéraion. A la question qui n’a pas vu Alien, peu de mains se lèvent. Je n’ai aucune honte à avouer que le générique me fait tellement flipper que je n’ai jamais vu le fim en entier (des scènes par ici ou par là c’était déjà bien suffisant). Malgré tout, la conférence capte mon attention. Les interventions sont intelligentes, intéressantes et souvent marrantes. A réécouter ici.

Petit interlude dans les conférences pour aller remettre le prix Planète SF des Blogueurs à Gilles Dumay pour Neal Stephenson et Anatèm. On a fêté ça au bar, à la bière.

Et ensuite dernière conférence de la journée pour nous, à 18h30 sur la scène Shayol, avec Le Dernier Pharaon qui accueillait Laurent Durieux, François Schuiten et Gilles Francescano en modérateur. Une bonne façon de terminer la journée. Je n’ai pas trouvé la captation de la conférence sur le site d’ActuSF.

Photos par C.Schlonsok tous droits réservés à l’auteur

Bientôt les conférences du dimanche… Et ensuite nous parlerons des expos !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Commentaire sur “Utopiales 2019 – Les conférences du samedi”