Imaginales 2021 – Édition spéciale n°3

Pour suivre nos Imaginales 2021 dans leur intégralité, lire les précédentes éditions spéciales : n°1 et n°2. Ce billet et le prochain seront consacrés aux conférences, sachant que, par rapport au programme établi, nous l’avons plutôt bien joué avec 6 conférences vues sur les 9 pré-repérées. Mais au global, nous en avons vu peu. Il nous a fallu un temps pour prendre nos marques sur les différents lieux du festival. Voici donc un retour en image sur les conférences du jeudi et du vendredi.

Nous avons logiquement commencé par Le coup d’envoi à 10h essentiellement axé autour de Floriane Soulas, le coup de coeur du festival. Certains auteurs étrangers comme Lavie Tidhar ou Samantha Shannon étaient aussi présent. En octobre à Épinal, il pèle un peu. SI le soleil a toujours été de la partie, les températures restaient fraiches et, pour ce coup d’envoi, les chauffages installés dans les Magic Mirrors n’avaient pas encore eu le temps de réchauffer les lieux. ActuSF a réalisé la captation de ce lancement. Retrouvez toutes les photos par M. Lhisbei ici.

Hélène Bury, Lavie Tidhar, Floriane Soulas. Photos par C.Schlonsok tous droits réservés à l’auteur

Nous avons ensuite pris le temps de visiter les différents sites et de déjeuner (à la Côte de Boeuf si mes souvenirs sont bons). Nous avions l’impression d’être en mode « convalescence » et de devoir se réhabituer à vivre un festival. Alors nous l’avons joué « tranquille ».

Retour à 15h pour la table ronde orchestrée par Stéphanie Nicot sur Frontières : le thème des Imaginales 2021 ! Elle accueillait Stefan Platteau, Émilie Querbalec, Floriane Soulas, Lavie Tidhar et Lionel Davoust à la traduction.  As usual : La captation de cette conférence et toutes les photos de M. Lhisbei ici.

Emilie Querbalec. Photos par C.Schlonsok tous droits réservés à l’auteur

A 17h direction, La science-fiction ne parle pas du futur. Elle parle de nous ! avec Pierre Léauté, James Morrow et Claudine Carpenter à la traduction, Jean-Francois Thomas, Auriane Velten et, à la barre Jean-Luc Rivera. Les interventions de James Morrow sont toujours aussi intéressantes et pertinentes, nous sommes fan. La captation est ici et les photos de M. Lhisbei .

Jean-Luc Rivera, Auriane Velten, Jean-Francois Thomas, Pierre Léauté, James Morrow et Claudine Carpenter. Photos par C.Schlonsok tous droits réservés à l’auteur

Pour cette première journée, nous avons assisté aux trois conférences prévues. YES !

Passons aux conférences du vendredi, une journée où une faille spatio-temporelle nous a engloutis. Nous avons séché la conférence de 11h sur Ces récits de fantasy qui nous parlent de quête initiatique mais rien de grave puisqu’elle peut se réécouter ici.

A 16h, nous avons assisté, comme prévu à la table-ronde animée par Jean-Luc Rivera  sur les Mondes alternatifs et uchronies : quand la SF joue avec le temps et les univers ! avec Carina Rozenfeld, Christophe Siébert, Pierre Léauté (retenu dans un monde parallèle en début de conférence), Lavie Tidhar accompagné de Lionel Davoust à la traduction et Ostramus. Une table-ronde très intéressante qui se réécoute ici. Retrouvez toutes les photos de M. Lhisbei .

Lavie Tidhar et Lionel Davoust. Photos par C.Schlonsok tous droits réservés à l’auteur

Pour cette deuxième journée des Imaginales 2021, une conférence vue sur les deux prévues et pas d’autres conférences vues tout court. Serons-nous plus assidus samedi et dimanche ? La réponse dans le prochain billet.

Photos par C.Schlonsok tous droits réservés à l’auteur

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.