Imaginales 2011 – Chapitre 4 6


Lire le prologue, les chapitres 1 (people et dédicaces), 2 (conférences) et 3 (expositions).

Après une récréation avec une partie des expositions présentées lors du festival Imaginales nous voici de retour pour les conférences qui se tenaient le samedi et le dimanche.

Nous sommes donc samedi et nous voici à nouveau séparés, Mr Lhisbei et moi. Je suis sous le Magic Mirror 1 pour le café littéraire consacré à Charlotte Bousquet, coup de coeur des Imaginales 2011. L’entretien est mené par Stéphanie Nicot et les lectures sont assurées par Sylvain Demierre. Cet entretien peut s’écouter sur le site d’ActuSf.

(Clic)

Pendant ce temps, Mr Lhisbei est à l’espace cours pour la table ronde avec Jeanne-A Debats, Jean-Claude Dunyach, Vincent Gessler, Olivier Paquet et modérée par Sylvie Lainé sur le thème : Après le creux de la vague… Vers un renouveau de la SF française ? où visiblement les micros ont fait de la résistance. La conférence s’écoute .

C’est ensemble (tout de même) que nous assistons à la conférence-débat avec Aliette de Bodard à 14h : Être un auteur français… et choisir d’écrire en anglais ! Conférence très instructive où l’on découvre le parcours atypique d’Aliette de Bodard, presque inconnue en France alors qu’elle a tout de suite percé dans le milieu anglo-saxon (et au plus haut niveau de surcroît). Pour les curieux, et, ici, la curiosité n’est pas un vilain défaut, la conférence s’écoute ici.

(Clic)

Notre soif de conférences est intarissable. Nous voici à 15h à l’espace cours pour la table ronde Écrire des nouvelles de SF : la passion de la forme courte ! avec Fabrice Colin, Jean-Claude Dunyach, Raymond Iss, Sylvie Lainé et modérée par Jean-François Thomas. La conférence s’écoute ici.

(Clic)

Et nous enchaînons avec à 16h le café littéraire :  Les coups de coeur du festival… Que sont-ils devenus ? Modéré par Jean-Claude Vantroyen cet entretien collectif a permis de prendre des nouvelles Sire Cédric, Jérôme Camut, Jean-Philippe Jaworski et Mélanie Fazi d’évoquer leur travail en cours ou passé et leur actualité éditoriale. La conférence est à rattraper ici.

A 17h nous ne voulions pas rater la table ronde consacrée aux Nouveaux médias, nouveaux contrats ? La diffusion électronique en question(s). Réunissant Pierre Gévart (rédacteur en chef de Galaxies SF NS), Stéphane Marsan (directeur éditorial chez Bragelonne), Emmanuel Pierrat (avocat spécialisé dans le droit de l’édition), Ayerdhal, Pierre Bordage et modéré (et, là il faut féliciter la modératrice parce que l’exercice était à des années-lumière de la promenade de santé) par Sylvie Lainé. J’ai rarement vu une conférence faire une telle audience. Ici l’espace cours était littéralement bondé. Des auteurs, des éditeurs, tous en attente… en attente de quoi ? Et bien vous le découvrirez en écoutant la conférence, mais, pour résumer, Ayerdhal et Jean-Claude Dunyach vont créer une maison d’édition numérique qui visera à remettre le fond SFFF à disposition du public. De nombreux auteurs ont récupéré les droits sur leurs ouvrages, soit parce que la maison d’édition ne souhaite plus les rééditer, soit après un conflit. Ces livres, pour la plupart introuvables même d’occasion, ne sont donc plus accessibles. Ici cette maison d’édition proposera ces oeuvres sous format numérique. Cette conférence a fait des vagues et en fait encore sur les forums spécialisés.

(Clic)

Le dimanche, pour la dernière journée, nous avions décidé de nous la couler douce. Nous n’avons assisté qu’à trois conférences. A 10h (oui nous nous étions levés tôt) direction l’espace cours pour la table ronde Être artiste demain ? Créer, entre rêve et technologies à venir…  avec Jean-Claude Dunyach, Sylvie Lainé, Hervé Leblan (qui a réalisé l’affiche du festival), Marc Thebault et modérée par Carole Ecoffet. La conférence est à écouter ici.

(Clic)

A 11h je ne voulais pas rater la table ronde sur le thème Quand le vieux monde vacille… le roman se trouble avec Fabien Clavel, Guillaume Lebeau, Frédéric Lenormand, Yoss, Stéphanie Nicot à la modération et Sylvie Miller à la traduction. La conférence peut être écoutée ici.

La dernière conférence à laquelle nous avions décidé d’assister était l’hommage à Barjavel pour le centenaire de sa naissance. Nous y étions avec Tigger Lilly et Endea. Réunissant, Ayerdhal, Jacques Baudou, Pierre Bordage et animée par Jérôme Vincent, c’est la conférence la plus surréaliste à laquelle j’ai assisté durant ces Imaginales. Et Tigger Lilly résume très bien la bizarrerie de cette conférence.

Photos de C.Schlonsok et Lhisbei tous droits réservés


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 commentaires sur “Imaginales 2011 – Chapitre 4