Les 9èmes Rencontres de l’imaginaire de Sèvres – On y était et c’était bien ! 15


Comme l’année dernière et l’année d’avant, nous étions présents pour les 9emes Rencontres de l’Imaginaire de Sèvres qui se tenaient hier. Un « petit » festival qui n’a plus de petit que le nom. Comme les années précédentes, nous avons eu droit à un ambiance chaleureuse, une foule d’auteurs (70) et de stands très diversifiés, de superbes expositions. Par contre nous avons été beaucoup moins sérieux et beaucoup plus dissipés (surtout moi me souffle M. Lhisbei) cette année. Nous n’avons assisté à aucune des conférences qui s’y sont tenues (nous avons beaucoup trop papoté avec les blogopotes dans les allées, dans le hall, au resto…). Qu’à cela ne tienne nous nous rattraperons grâce à ActuSF qui les a filmées. Guettons leur site.

Comme pour l’édition de l’année dernière, il y a eu un avant festival (mais pas d’après, sauf à considérer que les 686 photos prises par M. Lhisbei peuvent constituer un après), avant festival qui s’est tenu en deux temps. Un passage éclair à Scylla (une toute petite heure), à peine le temps de discuter avec Nick, Nébal ou le libraire. M. Lhisbei a craqué pour du space-opera militariste comme il aime (les tomes 4, 5 et 6 de La flotte perdue de Jack Campbell, chez l’Atalante ; il avait acheté les tomes 2 et 3 aux Quatre chemins le mois dernier) et Nébal a réussi à me vendre le premier tome de l’intégrale de Kane en folio SF (tout ça parce que je trouve réjouissante la fantasy où l’on coupe têtes et doigts). Un passage au théâtre des Champs Elysées ensuite pour voir, sur l’excellent conseil de Vert, l’adaptation des Fleurs pour Algernon. Cette adaptation mérite à elle-seule un billet de blog. Si vous ne l’avez pas encore vue et que vous avez aimé le roman de Daniel Keyes, elle est jouée jusqu’au 30 décembre, foncez-y.

Parlons du festival en lui-même. Quelques photos des stand pour commencer. Après il y aura du texte, beaucoup de texte. Ce sera un long compte-rendu, alors reposons-nous les yeux un moment.

Je vous ai dit qu’il y avait 70 auteurs et illustrateurs en dédicaces ? Dont G.-J. Arnaud, invité d’honneur.

(Clic)

Cette année nous avons commencé par le commencement, à savoir le discours inaugural de M. le Maire, François Kosciusko Moriset en présence de G.-J. Arnaud, invité d’honneur suivi de la cérémonie de remise du Prix ActuSF de l’Uchronie. Le trophée est réalisé, comme l’année dernière, par Bernard Quéruel et je le trouve toujours aussi beau. Pour rappel les lauréats sont annoncés ici. Si Scott Westerfeld était à Rio (et ne pouvait donc venir chercher sa statuette), Kris et Duhamel étaient présents pour recevoir le Prix catégorie Graphisme. Jean-François Sanz, le commissaire de l’exposition Futur antérieur, rétrofuturisme, Steampunk, Archeomodernisme à la Galerie du jour, Agnès B nous a aussi fait l’honneur de sa présence. La remise du prix a été menée de main de maître par M. le Maire et Éric Henriet, Président du Jury. Photo de groupe et photos tout court :

(Clic)

A l’issue de la cérémonie, l’un de mes dealers préférés (Bertrand Campeis, Secrétaire du Prix ActuSF de l’Uchronie pour ne pas le dénoncer) m’a apporté un trésor, un précieux trésor : le catalogue de l’exposition « De Vapeur et d’Acier » de Didier Graffet (Galerie Daniel Maghen, du 5 au 22 décembre). Ce catalogue de 88 pages est un peu plus grand qu’un format 24×32 (ce qui fait qu’il est parti dans le sac de M. Lhisbei – mais en échange j’ai fait la mule avec le premier tome d’Omale toute la journée et il pèse son poids). Il est tiré à 500 exemplaires signés et numérotés, sur un papier de qualité. Il est magnifique – c’est Graffet tout de même – son prix aussi du coup (66 € quand même, gloups mon compte en banque). Je trouve le rendu un poil sombre (à ce prix là, je pinaille si je veux) mais je ne regrette pas un seul centime investi dans ce 150ème exemplaire.

Je vous ai dit tout à l’heure que nous avions été très dissipés et très bavards. Le moment de dénoncer ses petits camarades de récréation est arrivé. Ca tombe bien, il est presque midi et l’heure du repas des blogueurs approche. Voici donc, par ordre d’apparition dans mon champ de vision : Tigger Lilly, Ferocias, Spocky, Vert, Isil et Martlet (que je finirai bien par reconnaîre un jour). Direction le resto d’en face (sushis !  si ça peut motiver Lelf et  Herbefol, à venir plus tôt l’année prochaine …) où nous rejoignent une bande de joyeux drilles amateurs d’anticipation anciennes. Le service est ultra rapide et le plats s’enchaînent à vitesse grand V. Moi j’ai du mal à parler et à manger rapidement (l’exercice était d’autant plus difficile que j’ai fait comme tout le monde : manger avec les baguettes…). Je retiens deux choses de ce repas : y’en a qui sont allés voir Twilight (là je ne dénoncerai pas) et nous avons fixé la date de lecture commune de Goliath de Scott Westerfeld : le démarrage de la LC aura lieu le 21 janvier. Les modalités pratiques (lieu virtuel de la LC, découpage…) sont encore à définir et suivront dans un prochain billet. Après le repas, direction de nouveau le festival et discussion avec Lelf et Herbefol, qui viennent juste d’arriver. L’après-midi, a été consacré, entre deux discussions avec des blogueurs aux détours des allées, aux dédicaces et à la visite des expos.

Du côté des dédicaces, M. Lhisbei a fait la file avec Spocky devant Manchu qui leur a dédicacé leur premier tome d’Omale (en discutant de Prometheus)

(Clic)
 

 

M. Lhisbei a ensuite discuté aussi quelques minutes avec le toujours très sympathique Arnaud Duval, dont la suite des Pousse-Pierres est prévue au premier semestre 2014 et nous croisons les doigts.

(Clic)

Omale s’est ensuite fait dédicacer par Laurent Genefort (à qui on trouvera un truc intelligent à dire un jour, plutôt que de sourire bêtement comme on l’a fait).

(Clic)
 

De mon côté, je suis allée discuter avec David Bry – de la fin de 2087 entre autres choses. David Bry est quelqu’un d’extrêment sympathique et si vous voulez mieux le connaître, je vous invite à lire ses confessions dans le Présences d’Esprits n°73 qui va bientôt arriver et, surtout, à lire 2087, thriller post-apocalytique sans happy-end, dur et émouvant. David Bry a aussi pris l’habitude de dédicacer les livres à l’envers parce que ça les abime moins et je repars donc enchantée avec ses Contes désenchantés.

(Clic)

En fin de journée j’ai pu faire la connaissance de Yves et Ada Rémy (un sacré couple !) accompagnés sur le stand de Dystopia par Tallis (une des tentacules – j’ose – de l’entité Dystopia) et Mélanie Fazi. Après leur avoir fait signer Le prophète et le Vizir, j’attends maintenant avec une grande impatience la réédition des Soldats de la mer.

(Clic)
 

Direction le sous-sol, pour voir les expositions présentées : Sci-Fun, la science-fiction à travers les jeux de société et les jeux de rôle, instructive.

Les Mondes Parallèles de David Lecossu, illustrateur présent sur le site et pour lequel M. Lhisbei a eu un coup de coeur.

Et ma préférée : Oghams, la révélation : un cabinet de curiosités elfiques (Krystal Camprubi).

Au retour, le métro était bondé et, cette année, point de chevalier Efelle pour nous guider. La Grim de Noël, dans le bar de la gare du Nord (je dis le bar même s’il y en a plusieurs parce que c’est celui-là que nous fréquentons exclusivement – un jour je réussirai à retenir son nom) n’en a été que plus réconfortante.

Et voila Sèvres c’est déjà fini. C’était bien, très bien même. Et l’année prochaine, si on peut, on y retourne ! Ma PAL ne s’en sort pas si mal avec deux petites entrées seulement.

(Clic)

Et on termine sur un souvenir uchronique :

Photos de C.Schlonsok et Lhisbei tous droits réservés


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

15 commentaires sur “Les 9èmes Rencontres de l’imaginaire de Sèvres – On y était et c’était bien !

  • endea

    Snif, suis trop triste de ne pas y être allée, cela a miné mon samedi En tout cas chouette CR comme toujours et l’expo « Mondes parallèles » avait l’air juste hallucinante !!!
    Deux livres, tu as été plus que raisonnable ^^
    Ah et sinon si vous voulez bien de moi, je vous rejoins volontiers sur la LC de Goliath

  • Cachou

    Oh, ben je suis tout juste en train de lire les « Contes désenchantés » tiens ^_^.
    Ca a l’air d’être moins bondé (et donc plus agréable) comme rencontre SFFF…

  • Vert

    En même temps tu peux me dénoncer, j’assume tout à fait les navets que je vais voir au ciné, la preuve j’en parle même sur mon blog

  • Lorhkan

    Une journée bien remplie !
    Les expos avaient l’air superbe et je comprends vos coups de coeur à tous les deux ! Et je découvre même qu’il y avait une sorte de Docteur Maboul version alien, comment ai-je pu rater ça ???

  • Acr0

    Purée 686 photos ! Et 70 auteurs, c’est aussi quelque chose (dis donc, je me focalise sur les nombres aujourd’hui, moi)
    Tu as été plutôt sage pour le nombre d’achats (quoique pour la bourse, c’est kif kif bourricot avec le catalogue de Graffet).

  • M.Lhisbei

    J’ai eu l’impression de voir le festival par une petite fenêtre…
    686 photos, oups je sais maintenant pourquoi j’ai des courbatures dans l’index droit.

  • Nick_Holmes

    « Nébal a réussi à me vendre le premier tome de l’intégrale de Kane en folio SF (tout ça parce que je trouve réjouissante la fantasy où l’on coupe têtes et doigts). » Il est bien Nébal, et en plus je n’ai pas eu à essayer de vous convaincre moi-même de l’acheter… « Un passage éclair à Scylla (une toute petite heure), à peine le temps de discuter avec Nick, Nébal ou le libraire »
    Trop court… Comme mon week-end rugby. :p
    Bises les ch’tis ! (t’as vu Clermont / Leinster hein ?!?)

  • Spocky

    Comme tu dis on y était et c’était bien ! On a bien papoté entre nous, mais j’ai aussi pu papoter avec des auteurs. Bref une excellente journée. Vivement notre prochain salon