Imaginales 2017 – Les expositions 1


Lire les précédents billets des Imaginales 2017 : C’est parti, Bilan à chaud, Auteurs en dédicace, Nos dédicaces, Les conférences du jeudi, du vendredi, du samedi et du dimanche.

Après les conférences et les dédicaces, passons aux expositions avant de boucler ces compte-rendus très en retard des Imaginales 2017… Parlons donc des expositions.

La Maison du Bailli accueillait cette année des originaux et des croquis de Julien Delval, auteur de l’affiche des Imaginales 2017 et illustrateur de de nombreuses couvertures de romans pour Bragelonne, Flammarion, Fleuve Noir, France Loisirs, Gründ, Pocket, Seuil, Mnémos. Il a aussi réalisé les couvertures des trois premières anthologies des Imaginales : Rois et Capitaines en 2009, Magiciennes et Sorciers en 2010 et Victimes et Bourreaux en 2011.

 

L’espace Cours se consacrait à l’exploration de Mars avec des maquettes, dont un rover à l’échelle 1 et aussi une exposition autour d’oeuvres réalisées avec des matières récupérées.

Défi récup (oui, tout est récupéré pour créer)

Sabrina Tobal, Yvan Villeneuve, Olivier Sanfilippo et Fabien Fernandez ont réalisé la traditionnelle fresque des Imaginales. Pour rappel : en début de festival, une toile de quatre mètres sur deux est posée dans la bulle du livre et quatre artistes travaillent ensemble pour peindre sur le thème choisi pour les Imaginales (« DestiNations » cette année).  Cette année, on retrouve la grande A’Thuin, porteuse du Disque-monde. Un hommage à Terry Pratchett, disparu en 2015.

Photos par C.Schlonsok tous droits réservés à l’auteur

A demain pour la fin !


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire sur “Imaginales 2017 – Les expositions