GPI 2021 – Les lauréats

prixLe jury du GPI (Grand Prix de l’Imaginaire) a annoncé ses lauréats pour le GPI 2021. La période de sélection des ouvrages en lice pour le GPI 2021 s’étend de janvier 2020 à décembre 2020. Les voici :

Roman francophone

Le Sanctuaire de Laurine Roux
(Le Sonneur)

Étaient aussi nominés :

  • Ce qu’ici-bas nous sommes de Jean-Marie Blas de Roblès (Zulma)
  • Un long voyage de Claire Duvivier (Aux Forges de Vulcain)
  • L’Anomalie de Hervé Le Tellier (Gallimard)
  • Images de la fin du monde de Christophe Siébert (Au diable vauvert)

Roman étranger

Kra, Dar Duchesne dans les ruines de l’Ymr de John Crowley
(L’Atalante)

Étaient aussi nominés :

  • Trilogie d’une nuit d’hiver, tomes 1, 2 et 3, de Katherine Arden (Denoël)
  • Un océan de rouille de C. Robert Cargill (Albin Michel)
  • Dans la vallée du soleil d’Andy Davidson (Gallmeister)
  • La Fileuse d’argent de Naomi Novik (Pygmalion)
  • Terra Ignota, tomes 1 & 2, d’Ada Palmer (Le Bélial’)
  • Borne de Jeff Vandermeer (Au diable vauvert)

Nouvelle francophone

Toxiques dans les prés de Claude Ecken
(in Nos futurs, ActuSF)

Étaient aussi nominés :

  • Baiser la face cachée d’un protonde Sabrina Calvo (in Bifrost n° 97)
  • Les Secrets du premier coffre (recueil) de Fabien Cerutti (Mnémos)
  • À la recherche du Slan perdu de Michel Pagel (in Bifrost n° 98)

Nouvelle étrangère

La Fabrique des lendemains (recueil) de Rich Larson
(Le Bélial’ & Quarante-Deux)

Étaient aussi nominés :

  • Expiration (recueil) de Ted Chiang (Denoël)
  • Bienvenue à Sturkeyville (recueil) de Bob Leman (Scylla)
  • Travail d’intérêt général de Megan Lindholm (in Sorciers et magie, Pygmalion)
  • Rue de la mémoire qui flanche de Mike Resnick (in Galaxies n° 64/106)
  • Histoires bizarroïdes (recueil) d’Olga Tokarczuk (Noir sur Blanc)
  • Perles (recueil) de Chi Ta-wei (L’Asiathèque)

Roman jeunesse francophone

Steam Sailors, tomes 1 & 2, d’E.S. Green
(Gulf Stream)

Étaient aussi nominés :

  • La Dernière Geste, tomes 1 & 2, de Morgan Of Glencoe (ActuSF)
  • Le Royaume de Pierre d’Angle, tomes 1 à 3, de Pascale Quiviger (Rouergue)
  • Bordeterre de Julia Thévenot (Sarbacane)

Roman jeunesse étranger

La Trilogie de la Poussière, tomes 1 & 2, de Philip Pullman
(Gallimard Jeunesse)

Étaient aussi nominés :

  • Terreur à Smoke Hollow de Katherine Arden (Pocket Jeunesse)
  • Les Secrets d’Andrus Kivirähk (Le Tripode)
  • Akata, tomes 1 & 2, de Nnedi Okorafor (L’École des loisirs)
  • La Voleuse d’os de Margaret Owen (Pocket Jeunesse)

Traduction : Prix Jacques Chambon

Jean-François Le Ruyet pour Djinn city de Saad Z. Hossain
(Agullo)

Étaient aussi nominés :

  • Anne Cohen Beucher pour Akata, tomes 1 & 2, de Nnedi Okorafor (L’École des loisirs)
  • Patrick Couton pour Kra, Dar Duchesne dans les ruines de l’Ymr de John Crowley (L’Atalante)
  • Laure Manceau pour Dans la vallée du soleil d’Andy Davidson (Gallmeister)

Graphisme : Prix Wojtek Siudmak

Vaderetro pour Steam Sailors, tomes 1 & 2, d’E.S. Green
(Gulf Stream)

Étaient aussi nominés :

  • Pascal Blanché pour La Fabrique des lendemains (recueil) de Rich Larson (Le Bélial’ & Quarante-Deux)
  • Cindy Canévet pour L’Hypothèse du lézard d’Alan Moore (ActuSF)
  • Aurélien Police pour Dune, le Mook dirigé par Lloyd Chéry (L’Atalante & Leha

Essai

Kaiju, envahisseurs & apocalypse. L’Âge d’or de la science-fiction japonaise de Fabien Mauro
(Aardvark)

Étaient aussi nominés :

  • Comment parle un robot ? de Frédéric Landragin (Le Bélial’)
  • Henry Darger. Dans les royaumes de l’irréel de Xavier Mauméjean (Aux Forges de Vulcain)
  • Ourod. Autopsie culturelle des monstres en Russie d’Annick Morard (La Baconnière)

Prix spécial

Le Cycle des contrées, de Jacques Abeille
(Le Tripode)

Étaient aussi nominés :

  • Les éditions Mnémos et Timothée Rey pour l’édition intégrale de La Guerre uchronique de Fritz Leiber
  • Les éditions La Volte pour l’intégrale de Canopus dans Argo : archives de Doris Lessing

GPI 2021 : Hors compétition

Dune, le Mook, incontestable livre-événement de l’année 2020, est la première œuvre à figurer en parallèle d’un palmarès du GPI, sous une rubrique « hors compétition », puisque l’ouvrage dirigé par Lloyd Chéry , juré du GPI depuis un an, ne peut réglementairement concourir. Après discussion, les jurés ont également autorisé la participation de l’illustrateur Aurélien Police dans la catégorie Graphisme, en raison de sa remarquable création d’une nouvelle identité graphique à l’univers de Dune. Le GPI 2021 intègre donc une catégorie Hors compétition.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.