L’Examen – Richard Matheson

L’Examen

Richard Matheson

Le Passager Clandestin collection Dyschroniques – 48pp. Traduction de Roger Durand revue par Jacques Chambon.

Retour de chronique du Bifrost 98

Faut-il présenter Richard Matheson ? Considéré comme l’un des grands maîtres du fantastique et de l’épouvante, on lui doit notamment L’Homme qui rétrécit, Je suis une légende et La Maison des damnés. Si toutefois vous souhaitez mieux connaître l’auteur, sachez que le 86e numéro de Bifrost lui est consacré. La collection « Dyschroniques » propose des nouvelles et novellas SF, généralement des rééditions d’auteurs classiques, en prises avec les préoccupations actuelles.

La nouvelle qui constitue la présente livraison, datée de 1954, imagine qu’au début des années 2000, le maintien en vie des personnes âgées de plus de soixante ans est conditionné à la réussite d’une batterie de tests à subir tous les cinq ans. La société fait face à la surpopulation et les personnes inactives, perçues comme inutiles, deviennent un poids pour leur famille et l’économie. Tom, octogénaire, révise avec son fils Leslie pour son examen du lendemain. Il devient vite évident que ses capacités physiques et intellectuelles le conduiront à l’échec. La narration adopte le point de vue de Leslie, tiraillé entre l’amour pour son père et la fatigue quotidienne induite par la perte progressive d’autonomie de ce dernier, couplée à l’éducation de ses propres enfants. Richard Matheson procède par induction. En exposant une tranche de vie, il étudie les effets produits par une loi mortifère, votée dans une démocratie et censée constituer un progrès, ainsi que la manière dont elle remodèle la société. Le laps de temps très court – la veille de l’examen et le jour de ce dernier –, les non-dits sous-jacents et des personnages bien caractérisés auxquels nous pourrions, non sans une pointe d’horreur, nous identifier, renforcent la portée de la nouvelle.

Le paratexte propose une biographie de l’auteur, l’historique des publications du texte, des éléments de contexte incluant des suggestions de lectures et de films ou séries à voir pour poursuivre l’exploration de la thématique. Et cet éclairage, bienvenu, permet de remettre la nouvelle en perspective grâce à une brève histoire des mesures de santé publiques au fil de l’allongement de l’espérance de vie. Il brosse aussi un rapide historique des pratiques d’euthanasie, rappelant que l’entreprise d’extermination engagée par le régime nazi incluait aussi les patients en gériatrie.

Le vieillissement des populations et la dépendance des personnes âgées restent des problématiques sociétales actuelles auxquelles s’ajoutent les questionnements sur l’euthanasie volontaire et le suicide assisté. Cette réédition de L’Examen se révèle donc un bon choix à une époque où l’utilitarisme économique tente de s’imposer comme norme de référence.

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. Yuyine dit :

    Hyper intéressant comme texte, il fait parti des titres de cette collection que je compte me procurer pour tout le paratexte offert avec. Merci pour cet avis fort alléchant.

  2. TmbM dit :

    C’est vrai que c’était très bien. Sensible et d’une grande actualité. Content qu’il t’ait plu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.