Utopiales 2018 – Bilan à chaud

Le festival les Utopiales 2018 s’est tenue du 31 octobre au 05 novembre 2018 à La Cité, Le Centre des Congrès de Nantes. 90 000 festivaliers ont franchi les portes de la Cité pour y assister. Nous en faisions partie (comme tous les ans depuis 2009, ça ne nous rajeunit pas) et nous allons vous raconter tout cela avec les 2 739 photos prises par M. Lhisbei (233 de moins que l’année dernière). Patience, le tri est en cours et les photos seront bientôt postées ici dans une succession de billets, as usual.

Qu’avons-nous fait aux Utopiales ? Nous avons  fait des emplettes à la librairie, squatté le bar du sous-sol et ses canapés plus moelleux que les chaises du bar habituel, mangé et bu (notamment lors du Science-Festin, le dîner de l’imaginaire). Nous avons surtout assisté, entièrement, à moitié ou par petits bouts, à des conférences (d’un excellent niveau) sur le thème du corps, conférences souvent prises d’assaut d’ailleurs (mais la foule se répartissait mieux cette année).

Conférences
La foule devant la scène Shayol
foule et spotlights devant la scène Hetzel

Nous avons séché toutes les remises de prix (pas grave, Twitter nous a permis de suivre en temps réel les cérémonies). Nous n’avons pas mis les pieds au Lieu Unique ni pour les expositions ni pour l’université éphémère des Utopiales. Shame on us ! Par contre, nous avons pu voir Worlds of Ursula K. Le Guin, l’excellent documentaire d’Arwen Curry sur Ursula K. Le Guin (avec une introduction, concise et efficace d’Élisabeth Vonarburg)

Élisabeth Vonarburg

Nous avons aussi beaucoup papoté avec les blogopotes (ou ex blogopotes) présents : Tigger Lilly, Vert, Gromovar, A.C. de Haenne, Anudar, Cédric, Lorhkan, Mariejuliet, Nicolas, Shaya, Tortoise and M., Isil, Martlet, Black Wolf (pardon si je vous oublie). Nous avons livetwitté, instagramé et facebooké sur ces Utopiales. Le festival bénéficie d’une couverture médiatique de plus en plus importante grâce à des partenariats avec la presses écrite, mais aussi Canal+, le Point Pop ou encore France Culture. Cette radio a installé son studio sur la scène Shayol le vendredi 2 novembre après-midi. François Angelier a mené deux entretiens, avec Patrick K. Dewdney puis avec Catherine Dufour, et enregistré un Mauvais Genres autour d’une Rencontre avec Gilles Dumay et Robert Jackson Bennett (à réécouter ici). Nicolas Martin a enregistré un épisode de La Méthode scientifique sur le thème du Corps cybernétique : quand la SF s’incarne (podcast disponible ici) et un autre consacré à Christopher Priest. Et Étienne Klein a étudié le Blob avec Roland Lehoucq et Audrey Dussutour dans une Conversation scientifique (à écouter ).

Une caméra
Une autre caméra
Deux caméras

S’il fallait une seule photo pour résumer ces Utopiales, ce serait celle-ci : John Scalzi et Jim C. Hines en mode free hug. You rocks !

John Scalzi et Jim C. Hines

Photos par C.Schlonsok (ou moi) tous droits réservés à l’auteur

En attendant la suite, voici quelques liens vers la blogosphère. Anudar, très studieux, nous fait un compte-rendu de l’enregistrement de l’émission Mauvais Genres autour d’Albin Michel Imaginaire et publie la très intéressante interview de John Scalzi qu’il a réalisé. Nicolas Winter se penche sur la seconde édition des États Généraux de l’Imaginaire. D’autres visions du festival chez Angua , Usbek&Rica et En attendant Nadeau (1, 2, 3 et 4).

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

16 commentaires sur “Utopiales 2018 – Bilan à chaud”