Lire le prologue, les chapitres 1, 2, 3, 4, 5 et 6.

Il y a une chose que vous n’avez pas vu aux Imaginales : le premier match d’écriture du festival. Organisé par le Club Présences d’Esprits, il s’est tenu le vendredi 1er juin matin à la bibliothèque et opposait cinq équipes : deux équipes de trois auteurs professionnels et trois équipes d’auteurs amateurs.

Les équipes d’auteurs professionnels :
Sylvie Laîné                                              Sophie Dabat
Adriana Lorusso                                       J.P. Fontana
Li-Cam                                                      J.P. Andrevon

Les équipes d’amateurs (n’ayant pas pensé à demander si je pouvais révéler leurs noms, je ne mets que les prénoms ou les pseudos) :
Christelle                                      Christophe                                Elurean
Vincent                                         Réjane                                      Soyael
Odile                                                                                              Aziliz

Mais qu’est-ce qu’un match d’écriture ? me demanderez-vous… C’est l’occasion d’écrire sur un thème imposé, en temps limité, le même thème étant traité au même moment par un membre d’une autre équipe. C’est aussi l’occasion d’une rencontre et d’un travail en commun, où l’échange avec ses coéquipiers est encouragé. Et enfin, c’est un défi à relever puisque les textes sont évalués de façon anonyme par un jury indépendant. Jury dont je faisais partie. Le vendredi après-midi je repartais donc avec 14 textes (anonymisés pour que le nom de l’auteur n’influence pas mon jugement) à lire (pour le samedi puisque les résultats devaient être compilés rapidement pour pouvoir être proclamés le dimanche midi). Autant dire que ma nuit de vendredi à samedi a été studieuse et courte (et c’est en partie pour cela que nous sommes arrivés à presque 11h sur le festival le samedi matin : j’ai lu des textes de 6h à 9h du matin)

Trois thèmes ont été tirés au sort au début du match : « Printemps, hiver, été, automne », « Nos épées se croisent et nos âmes se parlent » et « Amis facebook : 260 ; Contacts MSN : 220 ; Cyber Romances : 42 ; Corps : 0 ». Chaque set d’écriture était chronométré. Les auteurs avaient la possibilité de récupérer du temps supplémentaire en acceptant une contrainte (ex : « à dos de mule hystérique »). Les notes de l’équipe ont été déterminées à partir des notes de chacun de ses membres. A la lecture des textes, j’ai été (agréablement) surprise de leur qualité et de voir ce que peuvent faire des écrivains (chevronnés ou en devenir) sur des thèmes imposés, avec des contraintes parfois alambiquées et un temps d’écriture limité. Bravo à eux ! Et merci d’avoir joué le jeu.

Les résultats ont été proclamés le dimanche 3 juin 2012 à 12h30 au bar de la Bulle du Livre. On était un peu serrés (et M. Lhisbei et moi sommes arrivés en retard au déjeuner avec Lionel Davoust, honte à nous) mais qu’importe, nous étions tous heureux d’avoir participé (bon je n’ai pas fait beaucoup par rapport à ceux qui ont planché le vendredi matin mais ça ne m’a pas empêché de participer à la liesse générale). L’équipe gagnante est une équipe d’auteurs amateurs (mais pas débutants puisqu’ils officient sur La voie des MarchOmbres) : celle composée de Elurean, Soyael et Aziliz. L’équipe de Sylvie Laîné, Adriana Lorusso et Li-Cam arrive en seconde position. Les gagnants ont remportés un an d’abonnement à AOC. Voici quelques photos :

(Clic)

Photos de C.Schlonsok et Lhisbei tous droits réservés

Je vous invite aussi à écouter l’interview de Magali Couzigou, organisatrice du match. L’année prochaine on remet ça ?

C’est aussi sur cet excellent souvenir que se termine nos billets de compte-rendus des Imaginales 2012. L’édition 2013 se tiendra à Épinal du jeudi 23 mai au dimanche 26 mai. Et devinez quoi ? Nous y serons !