Imaginales 2012 – Chapitre 6

Lire le prologue, les chapitres 1, 2, 3, 4 et 5.

Comme promis lors du dernier billet, voici le moment de parler de la cérémonie de remise des Prix qui s’est tenue le samedi soir aux Imaginales. Outre les demoiselles « bodypaintée » (que ce néologisme – de mon cru – est moche !) de Tibodypaint, la compagnie Quinte Septime nous a offert la fameuse tirade des nez de Cyrano de Bergerac.

(Clic)

Après plusieurs années de loyaux services, les chats qui servaient de trophées ont été remplacés :

(Clic)

Les discours et présentations des jurés ont été brefs (remercions les élus de rester sobre et ponctuel – fait assez rare pour être signalé ; encore qu’aux Imaginales, chaque année ils respectent le timing) :

Le prix Imaginales des collégiens a été ensuite remis  à Charlotte Bousquet pour Nuit tatouée

Stéphane Beauverger ne pouvait récupérer son prix Imaginales des lycéens, reçu pour Le Déchronologue, et c’est Benjamin Mayet qui était chargé de le récupérer.

(Clic)

Le prix  Une Autre Terre a été remis à Philippe Mouche (pour La place aux Autres). Un chat a visiblement survécu, probablement grâce à sa couleur jaune vif qui a du impressionner les prédateurs.

Au tour de Patrice Louinet de recevoir le prix spécial du jury pour son travail sur l’oeuvre d’Howard :

Les lauréats du prix catégorie BD, Herbeau & Civiello (avec La Dynastie des dragons) n’étaient pas présents pour la remise des prix et il n’y avait personne pour recevoir le prix. François Place, lauréat de la catégorie illustration avec Le Secret d’Orbae était lui aussi absent. C’est Gilles Francescano qui devait accepter le prix en son nom mais il était aussi absent lors de la cérémonie. Fabien Fernandez s’est donc dévoué pour monter sur scène.

(Clic)

Gilles Dumay était en mission du Bélial pour recevoir le prix de Lucius Shepard, prix obtenu pour Le Dragon Griaule (le jury des Imaginales a décidément très bon goût). Griaule est mon chouchou de cette année et chaque prix qu’il récolte me comble de joie (si, si !) et Lucius Shepard reste humble même lorsqu’il reçoit des distinctions. Notons que Gilles Dumay a failli quitter la scène sans le trophée (rôooooooooooooooh ! J’ai le droit de me moquer là ?)

Kai Meyer, primé pour La Soie et l’épée – Le Peuple des nuées, T1 est venu chercher son trophée et, grâce à Lionel Davoust, traducteur émérite, nous avons pu profiter de son discours. Kai Meyer à de l’humour et était visiblement heureux d’être sur scène et de pouvoir rencontrer des lecteurs pendant le festival.

Stéphane Marsan est venu chercher le trophée de Daniel Polanski (Le Baiser du rasoir), prix du meilleur roman étranger. Il s’agit d’un premier roman.

(Clic)
 

La remise des prix s’est terminé avec Adrien Tomas, dont La Geste du 6e Royaume a raflé le prix Imaginales catégorie roman francophone. Il s’agit aussi d’un premier roman.

(Clic)

La remise des prix se visionne sur ActuSF. Pour le dernier billet, je vous ai promis une surprise, une exclusivité et ce scoop sera donc pour la fin de la semaine. (Oui mes chevilles ont une taille tout à fait normale pourquoi cette question ?)

Photos de C.Schlonsok et Lhisbei tous droits réservés

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

6 commentaires sur “Imaginales 2012 – Chapitre 6”