Imaginales 2016 – Les expositions


Lire le prologue sur les Imaginales 2016, les billets sur les auteurs en dédicaces (1) et (2) et les billets sur les conférences du jeudi, du vendredi, du samedi, du dimanche et le billet sur les nouveautés.

Allez ! Il est temps de parler des expositions en commençant par celle d’Hélène Larbaigt, jeune artiste qui a réalisé l’affiche du festival. L’exposition, installée dans la maison du Bailli, dévoile un univers bien particulier, bien à elle et pour lequel M. Lhisbei a eu un coup de coeur. A tel point que cette oeuvre a rejoint notre salon :

Larbaigt 052

Continuons avec l’exposition de Christophe Dougnac. Elle manquait un peu de visibilité dans l’Espace Cours. Le mélange des influences et des styles donne un résultat intéressant et une vision très personnelle, mais ni M. Lhisbei, ni moi n’avons vraiment accroché.

L’espace Cours accueillait aussi l’exposition des différentes oeuvres des élèves de CM1 de l’école de Saint-Laurent et des étudiants de master 2 de l’ESPE sur le thème des (r)évolutions : peintures, dessins, sculptures…

Et comme tous les ans, voici la Fresque réalisée en direct pendant le festival des Imaginales. Cette année, elle était réalisée par trois artistes au lieu de quatre habituellement , Fabien Fernandez, Sandra Violeau et Diane Ozdamar. Le résultat vaut le coup d’oeil. Un travail très impressionnant.

Photos par C.Schlonsok tous droits réservés

Comme tous les ans, nous nous sommes cantonnés aux expositions présentées sur le site principal et la maison du Bailli (nous avons aussi admiré les photographies d’une ville d’Epinal fantasmagorique de Chanel Koehl dans le parc du Cours sans nous-mêmes les prendre en photo). Nous n’avons pas pris la navette pour la Plomberie, la BMI ou le musée de l’Image (que nous n’avons toujours pas visité… peut-être l’année prochaine ?). Un jour sûrement…

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *